Les communuautés juives américaines appelées à revoir leur sécurité
Rechercher

Les communuautés juives américaines appelées à revoir leur sécurité

Sans citer de menace spécifique, les responsables américains conseillent aux dirigeants de revoir les mesures de sécurité

Des juifs ultra-orthodoxes dans le quartier de Brooklyn à New York (Crédit : Mendy Hechtman / Flash90)
Des juifs ultra-orthodoxes dans le quartier de Brooklyn à New York (Crédit : Mendy Hechtman / Flash90)

Les hauts responsables du département américain de la sécurité intérieure ont conseillé aux communautés juives de revoir leurs mesures de sécurité suite aux attaques terroristes de Paris.

Quelque 300 organismes juifs du pays ont participé à une conférence téléphonique lundi avec Alejandro Mayorkas, le secrétaire adjoint, et deux autres hauts responsables organisée par le Secure Community Network (SCN), l’organisme nationale de sécurité pour la communauté juive.

Le directeur de SCN, Paul Goldenberg, a déclaré que les fonctionnaires ont informé près de 500 à 600 leaders laïcs et professionnels juifs.

Goldenberg a indiqué que Mayorkas et ses collaborateurs n’ont évoqué aucune menace spécifique aux États-Unis mais ont conseillé aux communautés de maintenir la sécurité.

« S’ils n’ont pas de plans de gestion de sécurité déjà développés, ils ont besoin de développer ces plans », a expliqué Goldenberg au JTA. « Nous demandons aux agences juives d’institutionnaliser la sécurité comme une partie de la culture ».

Goldenberg a dit que la formation organisée par le SCN, une branche des Fédérations juives d’Amérique du Nord et de la Conférence des présidents des principales organisations juives américaines, devrait intégrer les conclusions tirées des attaques du 13 novembre de Paris, où au moins 130 personnes ont été tuées.

Mayorkas a expliqué comment, même quand une cible primaire n’est pas juive, les attaquants peuvent rechercher des cibles juives dans une seconde attaque. Il a noté que les attentats à Paris en janvier, où le magazine satirique Charlie Hebdo qui avait raillé l’islam était la première cible, par la suite, les attaquants ont visé un supermarché casher.

Les intervenants pendant la conférence téléphonique ont également évoqué les résultats d’un récent voyage en Israël organisé par un certain nombre de fédérations qui comprenait des chefs de police de ces localités.

Les responsables israéliens ont expliqué à leurs homologues américains la façon de préparer les institutions civiles à une attaque terroriste.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...