Les entreprises de cybersécurité d’Israël lèvent 3,4 Mds de $, un montant record
Rechercher

Les entreprises de cybersécurité d’Israël lèvent 3,4 Mds de $, un montant record

Le chiffre semestriel dépasse le record d'investissements pour 2020 ; 7 des 13 licornes israéliennes de la cybersécurité ont été créées au 1er semestre 2021

SentinelOne sonne la cloche de clôture à la Bourse de New York, le 30 juin 2021, pour célébrer son introduction en bourse. Pour l'occasion, Tomer Weingarten, cofondateur et PDG de SentinelOne, au centre avec le bras levé, est accompagné par John Tuttle, vice-président et directeur commercial de la Bourse de New York, deuxième à partir de la droite. (Crédit : NYSE)
SentinelOne sonne la cloche de clôture à la Bourse de New York, le 30 juin 2021, pour célébrer son introduction en bourse. Pour l'occasion, Tomer Weingarten, cofondateur et PDG de SentinelOne, au centre avec le bras levé, est accompagné par John Tuttle, vice-président et directeur commercial de la Bourse de New York, deuxième à partir de la droite. (Crédit : NYSE)

Au cours du premier semestre de l’année, les entreprises israéliennes du secteur de la cybersécurité ont levé 3,4 milliards de dollars dans le cadre de 50 transactions et sept d’entre elles sont devenues des licornes, c’est-à-dire des entreprises privées évaluées à plus d’un milliard de dollars, selon la direction nationale israélienne du cyberespace.

L’argent collecté au cours des six premiers mois de cette année dépasse la somme collectée par les start-ups israéliennes de cybersécurité sur l’ensemble de l’année dernière, qui elle-même détenait un record de 2,9 milliards de dollars, a déclaré la direction. Le montant semestriel représente 41 % du total des fonds levés par les entreprises de cybersécurité dans le monde, et est trois fois supérieur au montant levé au cours de la même période l’année précédente, selon les données.

Plus d’un tiers des licornes mondiales de la cybersécurité sont israéliennes, selon les données, avec quelque 13 en Israël sur 30 à 33 dans le monde, a indiqué la direction.

Au cours du premier semestre 2021, 18 acquisitions d’entreprises israéliennes de cybersécurité ont été réalisées, pour un total de 2,2 milliards de dollars, selon les données.

Ces données sont publiées alors que la société de cybersécurité SentinelOne, fondée par des Israéliens, a procédé mercredi à une première offre publique d’actions, levant 1,2 milliard de dollars à une évaluation massive de 9 milliards de dollars, présentée comme la plus grande introduction en bourse d’une société de cybersécurité.

Les chiffres de l’investissement massif sont une « indication du leadership continu d’Israël dans le secteur de la cybersécurité », a déclaré Roi Yarom, directeur de l’économie et de la croissance à la direction. Même, et peut-être surtout, pendant la pandémie de coronavirus, alors que d’autres secteurs ont souffert des mesures de confinement, le secteur de la cybersécurité a prospéré, car les entreprises et les employés ont commencé à travailler à domicile et le monde a été transféré en ligne, ce qui a nécessité une plus grande sécurité face à l’augmentation des menaces de piratage.

« Nous assistons à une maturation de l’industrie locale, qui prend une part encore plus importante du marché mondial de la cybersécurité », a déclaré Yarom lors d’un entretien téléphonique. Ce secteur est un moteur de croissance pour l’économie du pays, a-t-il ajouté, et il renforcera la résilience d’Israël face aux attaques de cybersécurité à venir.

Cato Networks, Forter, Aqua Security, Cybereason, Wiz, Axonius, BigID, Snyk, Orca Security, Riskified, Claroty, Transmit Security et OwnBackup sont des licornes israéliennes ou fondées en Israël, selon les données. SentinelOne a quitté le club des licornes avec son introduction en bourse sur le NYSE.

L’industrie locale doit cependant relever des défis, a déclaré Yarom, le premier d’entre eux étant la pénurie aiguë de talents, qui constitue un « véritable plafond de verre » pour le secteur. « Nous essayons de puiser dans de nouvelles populations, et aussi d’augmenter le nombre de femmes. »

En outre, selon lui, il est important de s’assurer qu’à mesure que les entreprises se développent, elles continuent d’avoir une présence significative en Israël. « Elles vont et émettent des actions sur le Nasdaq et ce sont tous des processus positifs. Mais nous voulons voir comment nous pouvons garder leurs centres de recherche et développement en Israël et comment nous préservons leur affinité avec Israël, et nous assurer que l’économie continue de bénéficier des fruits du secteur. Nous voulons que les opérations qualitatives soient ici, en Israël. »

L’introduction en bourse de SentinelOne témoigne de l’énorme potentiel de la société ainsi que de l’intérêt et de la confiance des investisseurs, a-t-il déclaré.

SentinelOne rejoint six autres entreprises de cybersécurité israéliennes ou fondées par des Israéliens et cotées sur les marchés américains, dont Check Point Software Technologies Ltd, dont la valeur marchande s’élève à quelque 16 milliards de dollars, et CyberArk Software Ltd, dont la valorisation atteint 5,2 milliards de dollars.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...