Les Etats-Unis promettent plus d’un milliard de dollars par an à la Jordanie
Rechercher

Les Etats-Unis promettent plus d’un milliard de dollars par an à la Jordanie

Il s'agit du premier accord de ce genre entre les deux pays depuis l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche il y a un an

Le vice-président Mike Pence (à droite) déjeune avec le roi Abdallah II de Jordanie et son épouse la Reine Rainai, à Amman, le 21 janvier 2018. (Crédit : AFP / Khalil MAZRAAWI)
Le vice-président Mike Pence (à droite) déjeune avec le roi Abdallah II de Jordanie et son épouse la Reine Rainai, à Amman, le 21 janvier 2018. (Crédit : AFP / Khalil MAZRAAWI)

Les Etats-Unis vont allouer plus d’un milliard de dollars d’aide annuelle à la Jordanie, en vertu d’un accord signé mercredi à Amman par le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson et son homologue jordanien Aymane Safadi.

D’une valeur de près de 1,3 milliard de dollars (un milliard d’euros) par an à partir de 2018 et jusqu’en 2022, l’accord augmente de 275 millions de dollars l’aide annuelle de Washington à l’un de ses principaux alliés au Moyen-Orient.

Il est le premier accord de ce type entre les deux pays depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche il y a un an, et prévoit au moins 750 millions de dollars par an pour l’aide économique et 350 millions de dollars pour le secteur militaire.

La Jordanie est l’un des plus importants pays bénéficiaires de l’aide américaine, avec plus de 20 milliards de dollars reçus depuis 1951.

Le royaume, dépourvu de ressources naturelles et endetté à hauteur de plus de 90 % de son PIB, compte également beaucoup sur les aides de l’Union européenne et de l’Arabie saoudite.

L’accueil de centaines de milliers de réfugiés pèse aussi lourdement sur l’économie du pays, voisin de la Syrie et de l’Irak.

Les Etats-Unis ont par ailleurs alloué près de 1,1 milliard de dollars d’aides humanitaires destinées aux réfugiés syriens en Jordanie.

Selon le HCR, environ 650 000 Syriens ont trouvé refuge en Jordanie depuis le déclenchement du conflit syrien en 2011. Les autorités jordaniennes disent en accueillir 1,3 million et évaluent à plus de 10 milliards de dollars l’impact de la guerre en Syrie sur l’économie du royaume.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...