« Les extraterrestres pourraient exister, mais ils n’ont pas rencontré d’humains »
Rechercher

« Les extraterrestres pourraient exister, mais ils n’ont pas rencontré d’humains »

Après que l’ancien général a déclaré que des extraterrestres avaient visité la Terre et conclu des accords, Isaac Ben-Israel a répondu qu'il était allé trop loin

Représentation populaire des extraterrestres. (Crédit : Bertos via iStock by Getty Images)
Représentation populaire des extraterrestres. (Crédit : Bertos via iStock by Getty Images)

Les chances de vie extraterrestre sont élevées et la déclaration d’un ancien expert israélien de la Défense selon laquelle des extraterrestres avaient visité la Terre est exagérée mais ne devrait pas être considérée comme extravagante, a réagi le directeur de l’agence spatiale israélienne.

Haim Eshed, qui a dirigé les programmes de sécurité spatiale d’Israël pendant 30 ans, s’est retrouvé sous le feu des projecteurs ces derniers jours, après avoir affirmé que les extraterrestres existaient, qu’Israël et les États-Unis étaient depuis longtemps en contact avec eux, et que Donald Trump allait le révéler mais que les êtres extraterrestres de la « Fédération Galactique » l’en ont empêché.

Eshed a déclaré que les extraterrestres menaient des expériences sur Terre et qu’il existait une base commune souterraine sur Mars où ils collaborent avec des astronautes américains. « Ils nous ont demandés de ne pas annoncer leur présence ici parce que l’humanité n’était pas prête », a-t-il déclaré.

Selon Isaac Ben-Israel, président de l’Agence spatiale israélienne, Eshed est allé trop loin avec ses affirmations, qui ont été publiées dans une interview avec le quotidien israélien Yedioth Ahronoth, mais son sérieux ne devait pas être remis en question et sa position de leader dans son champ reste intact. « Si je devais choisir une personne pour être appelée le père des capacités spatiales d’Israël, ce serait Haim Eshed », a déclaré Ben-Israel au Times of Israël ce jeudi.

Représentation populaire d’un vaisseau spatial extraterrestre. (Crédit : Max2611 via iStock by Getty Images)

Ben-Israël a déclaré qu’il était devenu tout à fait acceptable au cours de la dernière décennie que des scientifiques sérieux croient à l’existence extraterrestre, car la connaissance de l’espace a augmenté. « Y a-t-il une vie intelligente en dehors [de la Terre] ? Il y a 10 ans, la plupart des scientifiques pensaient que les chances étaient très faibles. Nous pensons maintenant que les chances sont importantes », a-t-il déclaré.

« Cela ne veut pas dire qu’il existe une ‘Fédération Galactique’ et qu’ils ont atterri sur terre – c’est trop – mais une grande partie de la communauté scientifique pense que les chances de détecter de la vie dans l’espace sont considérables, pas minimes », a-t-il déclaré.

Interrogé sur son propre point de vue, Ben-Israël a répondu : « Je pense aussi que la probabilité est assez grande. Pourtant, selon mon interprétation, je ne pense pas qu’il y ait eu de rencontres physiques entre nous et des extraterrestres. »

Isaac Ben-Israel. (Autorisation d’Isaac Ben-Israel)

Un autre expert spatial israélien, Dan Blumberg, a déclaré qu’Eshed restait une figure sérieuse, bien qu’il ait donné une tournure « bizarre » à une discussion largement légitime sur les extraterrestres.

« Je connais bien Haim Eshed et j’ai un immense respect pour lui », a déclaré Blumberg, directeur de la Earth and Planetary Image Facility à l’Université Ben Gourion du Néguev. « C’est une discussion viable et légitime, mais elle a été conduite vers un point totalement bizarre. »

Alors que certains ont remis en question l’état mental d’Eshed, octogénaire, Ben-Israel a déclaré qu’il évoquait les extraterrestres depuis des décennies et que cela n’avait jamais compromis son intégrité académique. « Je connais Haim Eshed depuis 40 à 50 ans, et il a toujours été visionnaire et très créatif. »

« Sans sa capacité de vision à long terme, vous n’auriez pas pu imaginer qu’Israël serait l’un des rares pays à disposer d’une capacité spatiale indépendante », a-t-il déclaré. « Mais parfois, la créativité vient avec des idées qui ne sont pas acceptées par les autres. L’une d’elles concerne les ovnis et les créatures extraterrestres intelligentes. »

Il estime qu’Eshed en est arrivé à sa théorie à partir d’informations réelles, et notamment des enregistrements de signaux non cohérents venant de l’espace, mais qu’il l’avait mal interprétée.

« Il y a beaucoup d’informations recueillies par les Américains, et c’est une question d’interprétation », a déclaré Ben-Israel. « La plupart des gens, y compris moi-même, interprètent tout ce qui est rapporté comme un phénomène naturel ; certaines personnes l’interprètent comme quelque chose de différent. Si vous avez un esprit très créatif, vous optez pour la deuxième option. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...