Les incendies dans la région de Jérusalem ont repris à plusieurs endroits
Rechercher

Les incendies dans la région de Jérusalem ont repris à plusieurs endroits

Mardi soir, les services des pompiers avaient annoncé que les incendies qui ont ravagé la forêt aux abords de Jérusalem depuis dimanche après-midi avaient été maitrisés

Un petit feu à côté de Kiryat Yearim, à l'extérieur de Jerusalem, 19 août 2021 (Crédit : autorisation)
Un petit feu à côté de Kiryat Yearim, à l'extérieur de Jerusalem, 19 août 2021 (Crédit : autorisation)

Des incendies dans la région de Jérusalem ont repris à plusieurs endroits ce jeudi après-midi.

Près d’une vingtaine d’équipes de pompiers s’efforcent d’éteindre les flammes autour du mont Eitan, à l’aide de quatre avions.

Il n’y a aucun danger pour les maisons ou les biens et « l’incident est contenu », selon un communiqué des pompiers.

Les feux ont éclaté sur des sites où des incendies ont fait rage plus tôt cette semaine et n’étaient pas de nouvelles conflagrations, a rapporté le radiodiffuseur public Kan.

Le ministère de la Protection de l’environnement a dans le même temps annoncé qu’il levait son avertissement concernant la pollution de l’air dans la région, citant une « amélioration substantielle » de la qualité de l’air à la suite des incendies de cette semaine.

Mardi soir, les services des pompiers avaient annoncé dans un communiqué que les incendies qui ont ravagé la forêt aux abords de Jérusalem depuis dimanche après-midi avaient été maitrisés.

« Après 52 heures de lutte contre le feu, tous les foyers d’incendies autour de Jérusalem ont été maitrisés », affirmait ce communiqué.

Des centaines de familles avaient été évacuées de dix villages à l’ouest de Jérusalem, durant ces trois jours d’incendies, qui ont brulé 2 500 hectares de forêt et n’ont fait aucune victime, selon les pompiers.

Un canadair tente d’éteindre un gigantesque incendie qui a dévasté les montagnes de Jérusalem, le 17 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Les feux de forêt se sont déclarés dimanche, provoquant d’importants nuages de fumée qui ont atteint le centre de Jérusalem, enveloppant la ville sainte d’une odeur âcre.

Les autorités estiment que le processus de réhabilitation de la nature pourrait prendre des décennies.

Mercredi, la Treizième chaine a rapporté que des responsables pensaient que l’incendie était d’origine criminelle puisqu’il s’était déclenché à deux endroits différents près de Beit Meir, dans une zone peu fréquentée par les randonneurs et où aucun objet n’a été trouvé qui aurait pu déclencher l’incendie par accident.

Un incendie de forêt près de Beit Meir, à l’extérieur de Jérusalem, le 15 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Cependant, aucune image n’a encore été retrouvée d’un individu allumant un incendie ou s’échappant de la zone. Le chef des services d’incendie et de secours, Dedi Simchi, a déclaré qu’il n’était pas encore sûr que l’incendie soit d’origine criminelle, affirmant que seule la police pourrait le déterminer.

Un pompier israélien court avec des tuyaux tout en combattant des incendies de forêt près de Shoresh, à la périphérie de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...