Les Juifs britanniques exhortent le Labour à renvoyer Livingstone
Rechercher

Les Juifs britanniques exhortent le Labour à renvoyer Livingstone

L'ancien maire de Londres a affirmé qu'Hitler soutenait le mouvement sioniste, qu'il voyait comme une solution "au problème juif"

Lors de son interview sur J-TV diffusée le 21 juin 2016, l'ancien maire de Londres Ken Livingstone a dit qu'il inviterait à dîner celui qui réussirait à prouver qu'il avait tort sur le 'fait' qu'Hitler avait soutenu le sionisme. (Crédit : capture d'écran YouTube )
Lors de son interview sur J-TV diffusée le 21 juin 2016, l'ancien maire de Londres Ken Livingstone a dit qu'il inviterait à dîner celui qui réussirait à prouver qu'il avait tort sur le 'fait' qu'Hitler avait soutenu le sionisme. (Crédit : capture d'écran YouTube )

L’organisation des Juifs britanniques appelle le parti travailliste à expulser de ses rangs l’ancien maire controversé de Londres et le député Ken Livingstone « immédiatement » après que Livingstone a réitéré son affirmation selon laquelle Adolf Hitler a soutenu le mouvement sioniste.

« La persécution d’Hitler des Juifs a commencé au début des années 1930 », a déclaré la vice-présidente, Marie van der Zyl, du Conseil des Députés dans un communiqué.

« Il a exprimé son dégoût pour le sionisme dans les années 1920. Mais pourtant en 2016, Ken Livingstone, semble vouloir réécrire l’histoire pour faire croire que le sionisme était responsable de l’Holocauste, [affirmation] qui est aussi fausse que grotesque, mais aussi insultante. Chaque jour qui passe sans que les travaillistes se refusent à le renvoyer est une tache sur le parti ».

Cette déclaration a été publiée quelques heures après que Livingstone a affirmé lors d’une émission que « dans les années 1930, Hitler a collaboré avec les sionistes et les soutenait parce qu’il croyait qu’une solution à son problème – les Juifs – était qu’ils s’installent en Palestine ».

« Puis, dans les années 1940, cela a changé et il a choisi le génocide », a-t-il ajouté, réitérant les commentaires qu’il avait faits en avril qui avaient attiré de nombreuses critiques.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...