Netanyahu célèbre l’alyah en saluant la contribution “formidable” des olim
Rechercher

Netanyahu célèbre l’alyah en saluant la contribution “formidable” des olim

A la veille de la première Journée de l’Alyah, le Premier ministre dit que l’afflux de juifs est “l’accomplissement d’une prophétie biblique”

De jeunes Juifs français qui viennent de faire leur alyah. Illustration. (Crédit : Miriam Alster/Flash 90)
De jeunes Juifs français qui viennent de faire leur alyah. Illustration. (Crédit : Miriam Alster/Flash 90)

A la veille de la première Journée de l’Alyah d’Israël, qui honore ses immigrants, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rendu hommage lundi à leur « contribution formidable » au pays.

La Knesset avait voté en juin la création de Yom HaAlyah, avec 21 voix favorables et cinq opposées. Signifiant littéralement « ascension », alyah est le terme hébreu utilisé pour l’immigration juive en Israël.

Presque tous les Israéliens, s’ils ne sont pas eux-mêmes des immigrants, sont des descendants d’immigrants, dont beaucoup ont fui l’Europe avant et après l’Holocauste, ou ont été expulsés de pays arabes au début des années 1950.

« La contribution de tant de communautés différentes est si vaste et si profonde », a déclaré Netanyahu pendant une réunion des députés de son parti, le Likud, à la Knesset. Le Premier ministre a également salué la contribution des immigrants aux relations d’Israël avec leurs pays d’origine.

« Je le vois en Russie, en Ukraine, en France. Ils ne contribuent pas seulement à Israël, ils contribuent aux relations internationales d’Israël », a-t-il déclaré.

« L’alyah est le fondement de l’Etat des juifs et l’accomplissement de la prophétie biblique du peuple juif qui revient dans son pays et le construit. »

Le député du Likud Avraham Neguise, président de la commission pour l'immigration, l'intégration et la diaspora. (Crédit : GPO)
Le député du Likud Avraham Neguise, président de la commission pour l’immigration, l’intégration et la diaspora. (Crédit : GPO)

La nouvelle journée officielle, qui a lieu mardi, a été instaurée par un projet de loi déposé par les députés Robert Ilatov (Yisrael Beytenu), venu de l’ancienne Union soviétique, Avraham Neguise (Likud), seul député israélien né en Ethiopie, Hilik Bar (Union sioniste), Micky Zohar (Likud) et d’autres.

Dans le cadre des évènements de mardi, le président de l’Agence juive, Natan Sharansky, et la ministre de l’Immigration et de l’Intégration, Sofa Landver, participeront à une réunion spéciale de la commission de l’Immigration.

Une cérémonie sera également organisée à Jérusalem, à laquelle doivent assister Netanyahu, Landver, Sharansky et le ministre de la Défense Avigdor Liberman.

Sharansky a déclaré que « nous, à l’Agence juive, nous célébrons Yom HaAlyah non seulement aujourd’hui, mais tous les jours. Nos employés et nos émissaires dans le monde entier marquent cette fête durant toute l’année quand ils organisent des salons de l’alyah, des séminaires d’information, et quand ils préparent les immigrants à leur voyage vers leur foyer. Les émissaires de l’Agence juive encouragent chaque jour l’alyah, à la fois en renforçant l’identité juive, et en approfondissant les relations entre les juifs de diaspora et l’Etat d’Israël. »

La journée sera marquée, comme le dispose la loi, par des célébrations à la Knesset, une session spéciale du cabinet, et des évènements organisés à la résidence du président, dans les écoles, l’armée et la police.

Marissa Newman a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...