Les parents de Steven Sotloff implorent Obama de ramener un journaliste porté disparu
Rechercher

Les parents de Steven Sotloff implorent Obama de ramener un journaliste porté disparu

Quatre familles d'otages abattus exhortent le président américain à ne pas quitter son bureau avant d’avoir obtenu la libération d’Austin Tice

Austin Tice (Crédit : capture d'écran YouTube)
Austin Tice (Crédit : capture d'écran YouTube)

Les parents de Steven Sotloff, journaliste indépendant juif décapité (lien en anglais) par l’État islamique il y a près de deux ans, ont rejoint les familles de trois autres otages américains tués pour exhorter le président Barack Obama à ramener un otage américain porté disparu.

Shirley et Arthur Sotloff, dans un essai publié (lien en anglais) mercredi dans les journaux McClatchy, ont appelé Obama à n’abandonner aucun Américain lorsqu’il quittera ses fonctions en janvier, se référant au journaliste indépendant Austin Tice, disparu en Syrie en août 2012.

Tice serait le seul journaliste américain connu à être détenu otage dans le monde, selon Reporters sans frontières.

Les autres auteurs de l’essai sont Diane et John Foley, les parents du journaliste James Foley ; Ed et Paula Kassig, les parents de l’humanitaire Abdul-Rahman Peter Kassig et Carl, Marsha et Eric Mueller, les parents et le frère de l’humanitaire Kayla Mueller.

Le journaliste américain Steven Sotloff (au centre, avec le casque noir), parle à des rebelles libanais sur la ligne de front de Al Dafniya, près de Misrata, en Libye, le 2 juin 2011. Sotloff a été décapité en septembre 2014, près d'un an après avoir été kidnappé en Syrie (Crédit : Etienne de Malglaive via Getty Images/JTA)
Le journaliste américain Steven Sotloff (au centre, avec le casque noir), parle à des rebelles libanais sur la ligne de front de Al Dafniya, près de Misrata, en Libye, le 2 juin 2011. Sotloff a été décapité en septembre 2014, près d’un an après avoir été kidnappé en Syrie (Crédit : Etienne de Malglaive via Getty Images/JTA)

Les familles ont fait remarquer qu’il y a un an cette semaine, Obama « s’est engagé à améliorer le bilan lamentable de notre gouvernement sur le retour des otages américains ».

« Nous sommes quatre familles liées entre elles par la tragédie et la terreur », écrivent-ils. « Nous ne pourrons jamais nous remettre complètement de l’issue horrible de nos propres crises d’otages. Mais il y a une chose qui peut encore être faite : ramenez Austin Tice en toute sécurité chez lui ».

Chaque famille a également écrit un message personnel.

Les Sotloff ont déclaré : « Nous, la famille du défunt journaliste Steven Sotloff, rappelons au président Obama ce qui suit : vous nous avez dit en personne que si c’était vos filles, vous feriez tout ce qui est en votre pouvoir pour les ramener chez elles. Nous vous implorons : ramenez Austin Tice chez lui ».

Tice, aujourd’hui âgé de 34 ans, travaillait comme journaliste indépendant pour McClatchy et pour le Washington Post quand il a été fait prisonnier. Outre un bref clip vidéo posté environ six semaines plus tard, le montrant avec des inconnus, il n’y a eu aucun autre signe de vie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...