Les partis de l’opposition souhaitent un vote pour dissoudre le gouvernement
Rechercher

Les partis de l’opposition souhaitent un vote pour dissoudre le gouvernement

Yesh Atid et Meretz ont soumis une demande officielle afin de permettre un vote cette semaine concernant un projet de loi visant à dissoudre le parlement

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Yair Lapid, leader du parti Yesh Atid, dirige une réunion de son parti à la Knesset, le 12 mars 2018 (Miriam Alster / Flash90)
Yair Lapid, leader du parti Yesh Atid, dirige une réunion de son parti à la Knesset, le 12 mars 2018 (Miriam Alster / Flash90)

Les partis de l’opposition Yesh Atid et Meretz ont soumis lundi une demande officielle au président de la Knesset, Yuli Edelstein, afin de permettre un vote cette semaine concernant un projet de loi visant à dissoudre le parlement et à fixer une date pour de prochaines élections.

Le parti de l’Union sioniste a tenté de présenter un projet de loi de dissolution plus tôt aujourd’hui, mais en a été empêché par un protocole qui empêche un premier vote d’une nouvelle législation lors de la dernière semaine des sessions de la Knesset.

Jeudi, la Knesset entrera en effet en pause après une session d’hiver de quatre mois.

Dans une lettre à Edelstein, les députés Tamar Zandberg (Meretz) et Ofer Shelach (Yesh Atid) ont soutenu un projet de loi de dissolution qui selon eux devrait bénéficier des mêmes privilèges que le « projet de loi de conscription ultra-orthodoxe » que la coalition espère voter cette semaine, dans une tentative de mettre fin à une crise de coalition en cours qui menacent de la tenue de prochaines élections.

« Voter sur le projet de loi sur la conscription fera exception aux règles du protocole et la même exception devrait ainsi être faite pour l’opposition », ont-ils écrit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...