Les téléphones portables, première cause des accidents de la route en 2017
Rechercher

Les téléphones portables, première cause des accidents de la route en 2017

La police explique avoir durci la répression des délits liés aux téléphones cellulaires et rechercher des sanctions plus dures

La scène d'un accident de voiture meurtrier sur la Route 90, aux abords du moshav Masua, le 18 mai 2017. Illustration. (Crédit : Magen David Adom)
La scène d'un accident de voiture meurtrier sur la Route 90, aux abords du moshav Masua, le 18 mai 2017. Illustration. (Crédit : Magen David Adom)

Les téléphones portables ont été la cause numéro un des accidents de la route au sein de l’Etat juif en 2017, a fait savoir mardi la police routière, commentant les données recueillies cette année.

Ce sont 362 personnes qui ont été tuées sur les routes israéliennes à travers toute l’année. Le nombre de victimes décédées a stagné ces dernières années, s’élevant entre 300 et 400 personnes.

Le chef de la division chargée du trafic routier a expliqué que « nous pensons que ce sont les téléphones portables – pas seulement les appels mais l’utilisation générale de ces téléphones… qui sont la toute première cause des accidents ».

Il a ajouté que la police a renforcé la répression des délits liés aux téléphones portables de 54% l’année dernière afin de créer un effet de dissuasion.

« Nous prévoyons également de demander des sanctions plus dures sur ce type d’infraction », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...