Les Young Republicans taxent un collaborateur de Cuomo de « Juif de cour »
Rechercher

Les Young Republicans taxent un collaborateur de Cuomo de « Juif de cour »

Le groupe s'est exprimé en réponse à un tweet de Jake Adler sur une conférence qu'il organise en présentiel, malgré la pandémie

Le gouverneur de New York Andrew Cuomo s'entretient avec des journalistes à Albany, capitale de l'État de New York, lors de sa conférence de presse quotidienne sur la crise du coronavirus, le 29 mars 2020. (Bureau du gouverneur Andrew Cuomo/via JTA)
Le gouverneur de New York Andrew Cuomo s'entretient avec des journalistes à Albany, capitale de l'État de New York, lors de sa conférence de presse quotidienne sur la crise du coronavirus, le 29 mars 2020. (Bureau du gouverneur Andrew Cuomo/via JTA)

JTA — Le New York Young Republican Club a décrit le directeur des Affaires juives du gouverneur Andrew Cuomo comme un « juif de cour » et a tweeté qu’il « travaillait pour le gouverneur le plus antisémite d’Amérique ».

En réponse à un tweet du directeur, Jake Adler, désapprouvant une prochaine conférence – en présentiel – animée par les Young Republicans, le club républicain a repris une critique des détracteurs de Cuomo selon laquelle il aurait eu des préjugés contre les communautés hassidiques de Brooklyn pendant la pandémie de coronavirus.

« Imaginez ce que c’est qu’être juif et de travailler pour le gouverneur le plus antisémite d’Amérique », a tweeté le groupe. « Vous êtes une honte et pitoyable. Ne devriez-vous pas arrêter les juifs orthodoxes de BK [Brooklyn] ? Continuez à être un bon garçon pour votre patron corrompu et raté. »

Lorsque David Greenfield, un juif orthodoxe qui est le PDG du Met Council on Jewish Poverty, a défendu Adler sur Twitter, les Young Republicans ont répondu en se moquant des « juifs de cour ».

Il faisait référence aux Juifs qui travaillaient dans les cours royales en échange de privilèges spéciaux qui n’étaient pas accordés aux autres Juifs. C’est devenu une insulte dénigrant les Juifs qui sont considérés comme bradant les intérêts de la communauté au profit de leur propre statut.

« Les Juifs de cour qui défendent l’antisémitisme flagrant de Cuomo sont tellement répugnants et vils qu’il est presque trop irréel pour le supporter », ont tweeté les Jeunes républicains. « Heureusement, la direction de notre Club est pleine de juifs fiers qui sont heureux d’appeler un chat un chat et ne couvrent pas la discrimination systématique et la persécution des juifs hassidiques ».

Le bureau régional de l’Anti-Defamation League (ADL) a répondu par un tweet. « Tout le monde a le droit de ne pas être d’accord avec la politique publique et les positions politiques, mais le recours aux tropes devrait être interdit ».

En réponse, le groupe Young Republicans a tweeté que l’ADL est une « imposture » et a intimé au groupe de défense des droits civils de « se taire ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...