Levées de fonds records pour la haute technologie en Israël en 2015
Rechercher

Levées de fonds records pour la haute technologie en Israël en 2015

"Le sentiment général sur le marché israélien est que l'hiver va arriver" estiment le centre e recherches Israël Venture Capital

Le personnel et les responsables de CyberArk Nasdaq célèbrent leur entrée en bourse  (Crédit : Autorisation)
Le personnel et les responsables de CyberArk Nasdaq célèbrent leur entrée en bourse (Crédit : Autorisation)

Les levées de fonds dans la haute technologie en Israël ont atteint le montant record de 4,43 milliards de dollars en 2015, en hausse de 36 % sur un an, mais les perspectives pour 2016 s’annoncent moins prometteuses, selon un rapport d’Israël Venture Capital (IVC).

Selon cet organisme privé, qui gère un centre de recherche, 708 entreprises ont mobilisé des capitaux l’an dernier avec une moyenne de 6,3 millions de dollars pour ce genre d’opération, contre 4 millions en moyenne annuelle durant la dernière décennie.

« Durant le dernier trimestre de 2015 la tendance a évolué à l’inverse du reste du monde. Israël n’a pas été touché par le ralentissement du marché boursier chinois, par l’instabilité de l’économie globale, et la hausse des taux d’intérêts aux Etats-Unis », explique IVC dans un communiqué.

2016 a également commencé sur les chapeaux de roues avec 500 millions de dollars mobilisés en janvier, dont 76 millions par ForeScout, une start-up spécialisée dans la cyber-sécurité.

Mais le secteur pourrait connaître un coup de frein sur l’ensemble de l’année, estime IVC, associé à KPMG, une multinationale spécialisée dans les audits. « Le sentiment général sur le marché israélien est que l’hiver va arriver », constate-t-il.

Sur l’ensemble des levées de capitaux, seules 15 % ont été le fait de fonds de capital risque israéliens, le reste étant réalisé par d’autres types d’investisseurs, locaux ou étrangers, selon IVC.

Les secteurs des entreprises spécialisées dans les logiciels et internet ont mobilisé chacun 1,3 milliard de dollars en 2015. Les sciences de la vie, qui incluent la biotechnologie, ont recueilli 970 millions.

La haute technologie est considérée comme le principal moteur de croissance de l’économie israélienne.

Quelque 80 entreprises israéliennes sont cotées au Nasdaq, soit 20 % des sociétés étrangères présentes sur ce marché d’actions, ce qui place Israêl en deuxième position derrière la Chine.

L’an dernier, la valeur globale de ces entreprises israéliennes s’élevait à 58 milliards de dollars.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...