Rechercher

Liberman : Gaza n’aura plus ni eau, ni électricité “dans quelques jours”

Le ministre de la Défense a renvoyé dos-à-dos le Hamas et l'Autorité palestinienne, qui refusent tous deux de payer l'électricité des Gazaouis

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Avigdor Liberman, ministre de la Défense, pendant l'inauguration du système Fronde de David, à la base aérienne Hatzor, le 2 avril 2017. (Crédit : capture d'écran Dixième chaîne)
Avigdor Liberman, ministre de la Défense, pendant l'inauguration du système Fronde de David, à la base aérienne Hatzor, le 2 avril 2017. (Crédit : capture d'écran Dixième chaîne)

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman a indiqué jeudi que Gaza n’aura plus ni électricité, ni eau courante « dans quelques jours » en raison d’un conflit en cours entre les dirigeants de la bande, le groupe terroriste du Hamas, et l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas.

« Ils n’auront plus d’électricité parce qu’aucun d’entre eux n’est prêt à la payer », a-t-il indiqué au cours d’une interview accordée à la radio militaire.

« C’est absurde. [Abbas] affirme qu’il a la responsabilité de l’Autorité palestinienne toute entière, mais il annule les transferts de fonds qui leur sont destinés », a dit Liberman.

« D’autre part, le Hamas collecte des impôts auprès des habitants de Gaza mais au lieu de les investir dans l’eau et dans l’électricité, il investit ces sommes dans les tunnels et dans les roquettes », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...