L’Iran prétend avoir construit des « villes de missiles » sur la côte du Golfe
Rechercher

L’Iran prétend avoir construit des « villes de missiles » sur la côte du Golfe

Le commandant de la marine de l'IRGC a déclaré que Téhéran a également mis en place des installations de missiles offshore qui seront un "cauchemar" pour les ennemis du pays

Alireza Tangsiri, commandant du Corps des Gardiens de la révolution islamique. (Capture d'écran/YouTube)
Alireza Tangsiri, commandant du Corps des Gardiens de la révolution islamique. (Capture d'écran/YouTube)

Un haut commandant du Corps des Gardiens de la Révolution islamique a déclaré dimanche que l’Iran avait construit des « villes de missiles » souterraines tout le long de sa côte sud, avertissant qu’elles seraient un « cauchemar » pour les ennemis de Téhéran.

Le contre-amiral Ali Reza Tangsiri, qui dirige la Marine du Corps des Gardiens de la Révolution Islamique, a déclaré que l’Iran a également construit des villes dites de missiles au large. Il a déclaré que les sites contiennent des missiles sol-air.

« L’Iran a établi des villes souterraines de missiles onshore et offshore tout le long des côtes du Golfe Persique et du Golfe d’Oman qui constitueraient un cauchemar pour les ennemis de l’Iran », a-t-il déclaré à l’hebdomadaire Sobh-e Sadeq, selon Reuters.

L’Iran a utilisé le terme « ville de missiles » pour désigner les installations souterraines où les armes sont stockées pour les protéger des frappes aériennes.

Tangsiri a déclaré que l’Iran ferait bientôt une annonce sur de nouveaux missiles à longue portée et des navires de guerre, sans plus de précisions.

Illustration : Un navire de la marine iranienne lance un missile lors d’un exercice en mer d’Oman, en janvier 2012. (AP/ISNA, Amir Kholousi)

Il a également déclaré que l’Iran surveillait tous les navires qui passent par le détroit d’Ormuz, la voie navigable étroite entre le golfe Persique et le golfe d’Oman. L’Iran a déjà menacé de fermer le détroit, par lequel passent environ 20 % de tout le pétrole.

Les commentaires de Tangsiri font suite à une récente série d’incendies mystérieux en Iran, dont un sur le site nucléaire de Natanz et un autre sur un complexe militaire qui abrite des installations de production de missiles.

Selon un reportage de la télévision israélienne du week-end dernier, Israël se prépare à d’éventuelles représailles iraniennes s’il détermine que Jérusalem est derrière l’explosion de Natanz.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...