L’Islande ajoute le judaïsme à la liste des religions reconnues par l’État
Rechercher

L’Islande ajoute le judaïsme à la liste des religions reconnues par l’État

Les organisations reconnues comme représentant une communauté peuvent bénéficier de l’impôt religieux de la nation, que chaque citoyen paie au gouvernement

Le rabbin Avi Feldman et sa femme Mushky avec leurs deux filles, Chana et Batsheva, avant de déménager en Islande en 2018 pour y devenir les émissaires Habad. (Chabad.org via JTA)
Le rabbin Avi Feldman et sa femme Mushky avec leurs deux filles, Chana et Batsheva, avant de déménager en Islande en 2018 pour y devenir les émissaires Habad. (Chabad.org via JTA)

JTA – Le ministère de l’Intérieur d’Islande vient d’ajouter le judaïsme à sa liste de groupes religieux et de mode de vie communautaires reconnus par l’État.

Cette décision signifie que les Juifs islandais peuvent s’enregistrer avec leurs enfants comme appartenant à la communauté juive du pays, a rapporté jeudi Chabad.org.

Les organisations reconnues par l’État comme représentant une communauté peuvent bénéficier de l’impôt religieux islandais, que chaque islandais de plus de 16 ans paie au gouvernement. Il s’élève à environ 100 dollars par an. L’Islande compte environ 200 Juifs.

Le pays compte environ 50 groupes religieux reconnus. L’impôt religieux payé par ceux qui ne sont pas enregistrés comme appartenant à l’un de ces groupes sert à la promotion de l’enseignement supérieur et de la science.

« Lorsque nous avons déménagé en Islande, nous savions que la reconnaissance était importante pour notre communauté, et nous étions déterminés à l’obtenir », a déclaré le rabbin Avi Feldman, l’émissaire Habad-Loubavitch en Islande, à Chabad.org. « C’est un projet qui se prépare depuis des décennies. »

Feldman et sa femme Mushky se sont installés en Islande en 2018.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...