Israël en guerre - Jour 151

Rechercher

Gallant : les terroristes qui se cachent à Rafah connaîtront le même sort que ceux de Khan Younès

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant rencontrant des soldats de l'unité alpine de l’armée israélienne, au mont Hermon, le 2 février 2024. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense Yoav Gallant rencontrant des soldats de l'unité alpine de l’armée israélienne, au mont Hermon, le 2 février 2024. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)

Le ministre de la Défense Yoav Gallant déclare que la moitié des membres du Hamas ont été tués ou gravement blessés par les troupes de l’armée israélienne.

« L’armée israélienne opère avec force et précision. L’opération terrestre progresse et atteint ses objectifs. Nos forces opèrent sur le terrain dans la majeure partie du territoire de la bande de Gaza », a déclaré Gallant lors d’une conférence de presse.

« Dix-huit bataillons du Hamas sont démantelés et ne fonctionnent plus comme des structures militaires de combat. Environ la moitié des terroristes du Hamas ont été tués ou gravement blessés », ajoute-t-il.

Selon Gallant, l’opération terrestre israélienne à Gaza est « l’une des plus complexes et des plus compliquées de l’histoire des guerres ».

« Les forces se déplacent avec courage et professionnalisme dans les tunnels qui étaient autrefois l’endroit le plus sûr pour les terroristes, et nous augmentons maintenant la pression sur les terroristes et les dirigeants des organisations terroristes », a-t-il déclaré.

Gallant a mis en garde les bataillons restants du Hamas dans le sud de la bande de Gaza, à Rafah, et dans certaines zones du centre de la bande de Gaza, affirmant que les forces israéliennes les atteindront également.

« Nous atteindrons également les endroits où nous n’avons pas encore combattu, dans le centre de la bande de Gaza et dans le sud, et en particulier le dernier bastion du Hamas, Rafah », précise-t-il.

« Chaque terroriste qui se cache à Rafah doit savoir qu’il connaîtra la même fin que ceux de Khan Younès et de la ville de Gaza », poursuit Gallant.

Gallant réitère l’affirmation selon laquelle la pression militaire exercée par Tsahal sur le Hamas permettra d’obtenir le retour des otages détenus par le groupe terroriste.

 

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.