Israël en guerre - Jour 141

Rechercher

J Street accueille la trêve à Gaza

J Street se félicite de la trêve conclue avec la médiation égyptienne entre Israël et la bande de Gaza, faisant l’éloge des deux côtés pour constater « qu’il n’y a pas de solution militaire à leur conflit » et affirmant que le « terrible bain de sang » avait pris fin « sans vainqueurs – mais que des perdants. »

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le président de l’organisation, Jeremy Ben-Ami, exhorte les deux parties à s’acquitter de leurs engagements de sorte que le cessez-le-feu s’avère durable, permettant des « efforts plus larges visant à améliorer les conditions de vie de la population palestinienne de Gaza », tout en permettant aux Israéliens de vivre sans crainte d’attaques terroristes.

« Le cessez-le-feu est aussi l’occasion pour les parties de traiter de toute urgence les causes profondes de la violence, y compris celles qui sont au cœur du conflit israélo-palestinien, y compris l’occupation », dit-il.

« C’est pourquoi, une fois cette guerre derrière nous, Israël et l’OLP ne doivent pas seulement se contenter d’un statu quo illusoire, mais plutôt travailler de toute urgence vers un accord politique à long terme qui établit deux Etats, côte-à-côte dans la paix et la sécurité et la fin du conflit sous-jacent et l’occupation. Ce cessez-le-feu est un début, mais seulement une solution globale à deux Etats peut mettre fin à la souffrance dont nous avons été les témoins », a-t-il ajouté.

« Sans cela, nous sommes susceptibles de voir le Hamas revenir plus fort et avec de meilleures armes. »

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.