Rechercher

Les Juifs d’Afrique du Sud déposent plainte contre l’ANC

Le Conseil des Juifs d’Afrique du Sud a déposé une plainte formelle auprès de la Commission des droits de l’homme suite à un post antisémite sur Facebook posté par un fonctionnaire de l’African National Congress, le parti au pouvoir.

Samedi, Rene Smit, de l’ANC du Cap, a posté sur sa page Facebook une image d’Adolf Hitler intitulée « Oui, tu avais raison », suivie par les mots « J’aurais pu tuer tous les Juifs, mais j’ai laissé certains d’entre eux pour que vous sachiez pourquoi je les tuais ».

Ce discours haineux est inacceptable en Afrique du Sud, a déclaré la présidente du comité Mary Kluk. « Le message véhiculé par le post est que la nature du peuple juif partout dans le monde est si intrinsèquement mauvaise qu’elle justifie l’assassinat de six millions de Juifs par les nazis, » dit-elle. « La liberté d’expression est une valeur démocratique importante, mais on ne peut faire qu’elle prenne la forme d’une rhétorique de haine contre les autres, que ce soit sur la base de la race, de la religion, de l’origine ethnique ou d’autres motifs. »

Le post de Smit constitue une violation grave de l’interdiction de la propagande haineuse qui figure dans une des chartes du pays qui condamne la discrimination, a fait savoir le Conseil des députés dans un communiqué. Plus précisément, Smit a violé l’interdiction de la discrimination par voie de « la diffusion de toute propagande ou d’une idée, qui promeut la supériorité ou l’infériorité raciale d’une personne », dit l’organisation.

«Ce qui a été publié viole les droits fondamentaux à l’égalité et la dignité humaine tel qu’ils sont consacrés dans la Déclaration des droits de l’homme, et constituent une incitation potentielle de violence contre les Juifs en particulier ».

Raphaël Ahren

C’est vous qui le dites...