Londres : Le Centre Wiesenthal condamne les sponsors du concert de Roger Waters
Rechercher

Londres : Le Centre Wiesenthal condamne les sponsors du concert de Roger Waters

L'institution juive a indiqué au PDG de Barclaycard que lors du concert du 6 juillet, le chanteur a diffusé des messages politiques et a eu un comportement inapproprié

Le musicien Roger Waters lors de sa tournée Us + Them au Staples Center le 20 juin 2017 à Los Angeles, en Californie. (Kevin Winter / Getty Images / AFP)
Le musicien Roger Waters lors de sa tournée Us + Them au Staples Center le 20 juin 2017 à Los Angeles, en Californie. (Kevin Winter / Getty Images / AFP)

Le Centre Simon Wiesenthal s’en est pris mercredi aux sponsors d’un grand festival de musique britannique qui s’est déroulé plus tôt ce mois-ci en qualifiant de « concert de haine » le spectacle hautement politisé de Roger Waters.

Dans une lettre au PDG de Barclaycard, Barry Rodrigues, l’institution juive a indiqué que lors du concert du 6 juillet, Waters a diffusé des messages politiques et a eu un comportement inapproprié.

La lettre précise que Waters a brandi une pancarte qui disait ‘F-k the Pigs’ suivi d’images glorifiant la Russie, Poutine, l’Iran et Julian Assange ainsi que des slogans anti-israéliens.

« Que la police vienne m’arrêter ! Parce que je milite pour les Palestiniens qui sont tués comme des chiens. Personne n’élève la voix en Occident. Dites à M. Macron qu’il est temps que ça cesse ! Beaucoup ont oublié 1789, mais moi je m’en souviens. C’est dans votre grand pays qu’est née l’idée que tous les hommes sont égaux, » avait lancé Waters à son public de Lyon en mai dernier.

Les visages de Staline, Mao, George W. Bush, Jean-Marie et Marine Le Pen, Theresa May, Bachar al-Assad, Recep Tayyip Erdogan ou encore Benjamin Netanyahu se succèdaient à l’écran.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...