Israël en guerre - Jour 195

Rechercher

L’ONU exhorte les pays limitrophes du Soudan à « garder leurs frontières ouvertes »

Plus de 150 000 personnes ont fui le Darfour vers le Tchad, l'un des pays les moins développés de la planète, et qui accueille déjà plusieurs dizaines de milliers de réfugiés

Un corps couvert à l'extérieur d'une maison dans la capitale de l'État du Darfour occidental, El Geneina, alors que des combats se poursuivent entre deux généraux dans un Soudan déchiré par la guerre, le 16 juin 2023. (Crédit : AFP)
Un corps couvert à l'extérieur d'une maison dans la capitale de l'État du Darfour occidental, El Geneina, alors que des combats se poursuivent entre deux généraux dans un Soudan déchiré par la guerre, le 16 juin 2023. (Crédit : AFP)

Les pays limitrophes du Soudan, secoué depuis deux mois par des combats, doivent « garder leurs frontières ouvertes », a exhorté mardi lors d’un entretien à l’AFP le Haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Filippo Grandi, après avoir annoncé que plus d’un demi million de personnes avaient fui le pays.

« L’appel que j’ai fait à tous les pays voisins (du Soudan, Ndlr) est de dire +Je comprends vos soucis sécuritaires, mais s’il vous plait, gardez vos frontières ouvertes, car il s’agit de personnes qui fuient pour sauver leurs vies+ », a déclaré M. Grandi, en déplacement à Nairobi à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés.

Les combats au Soudan qui ont éclaté le 15 avril entre l’armée, commandée par le général Abdel Fattah al-Burhane, et les paramilitaires des Forces de soutien rapide (FSR), du général Mohamed Hamdane Daglo, ont fait plus de 2.000 morts, selon l’ONG Acled.

Plus tôt dans la journée, M. Grandi avait annoncé que le nombre de personnes ayant fui le Soudan pour se réfugier à l’étranger dépassait désormais les 500.000, et que celui des déplacés dans le pays avait atteint deux millions.

« C’est une situation inquiétante avec des pays limitrophes qui sont très fragiles » et une « insécurité qui risque de se répandre, de s’étendre », s’est-il ensuite inquiété auprès de l’AFP.

Selon les Nations unies, plus de 150 000 personnes ont fui le Darfour vers le Tchad voisin, l’un des pays les moins développés de la planète, et qui accueille déjà plusieurs dizaines de milliers de réfugiés, notamment en provenance du Cameroun et de Centrafrique. De nombreux Soudanais ont également fui au Soudan du Sud et en Egypte.

Des volutes de fumée s’élèvent dans le sud de Khartoum le 29 mai 2023, alors que les combats se poursuivent entre deux généraux rivaux au Soudan. (Crédit : AFP)

« Il faut que cela s’arrête car cela risque d’avoir des conséquences incalculables dans la région et au-delà », a plaidé le Haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés.

« Si nous ne faisons pas taire ces armes, l’exode du peuple soudanais se poursuivra », a averti Filippo Grandi, affirmant que le nombre de déplacés dans le pays a atteint deux millions.

Selon l’ONU, 25 millions de Soudanais, soit plus de la moitié de la population, ont aujourd’hui besoin de l’aide humanitaire pour survivre.

Des personnes attendent avec leurs bagages à Port-Soudan, le 3 mai 2023, avant d’être évacuées par voie maritime dans le cadre des affrontements meurtriers qui se poursuivent entre les forces des généraux rivaux. (Crédit : AFP)

La communauté internationale a promis lundi quelque 1,5 milliard de dollars pour venir en aide au Soudan, somme qui ne représente que la moitié du total dont les agences humanitaires estiment avoir besoin.

Filippo Grandi a appelé la communauté internationale à donner davantage, en comparant avec les dépenses militaires engagés par les Etats.

« Je ne dis pas que les dépenses militaires ne sont pas nécessaires, ce n’est pas mon domaine (…), mais l’aide humanitaire est une minuscule, toute petite fraction de tout cela. Je ne peux pas croire que l’on ne puisse pas faire plus d’efforts », a-t-il affirmé, demandant notamment « plus de ressources humanitaires des pays du Golfe ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.