Israël en guerre - Jour 228

Rechercher
Les otages du 7 octobre

SECOURU: L’otage Fernando Marman, d’origine argentine, le bricoleur bien-aimé de Nir Yitzhak

Enlevé par des terroristes du Hamas au kibboutz Nir Yitzhak le 7 octobre ; ses sœurs et sa nièce ont été libérées le 28 novembre 2023

Fernando Marman, enlevé par des terroristes du Hamas au kibboutz Nir Yitzhak le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)
Fernando Marman, enlevé par des terroristes du Hamas au kibboutz Nir Yitzhak le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)

Fernando Marman a été libéré de sa captivité à Rafah lors d’une audacieuse opération militaire le 12 février 2024. Voici l’histoire de sa capture :

Fernando Marman, 60 ans, a été pris en otage au kibboutz Nir Yitzhak par des terroristes palestiniens du Hamas le 7 octobre, avec sa sœur Clara Marman, 62 ans, son compagnon, Norberto Louis Har, son autre sœur Gabriela Leimberg, 59 ans, et la fille de Gabriela, Mia Leimberg, 17 ans.

Les Leimberg et Clara ont été libérées le 28 novembre dans le cadre d’une trêve d’une semaine négociée par le Qatar et les États-Unis entre le groupe terroriste palestinien du Hamas et Israël.

Fernando et Louis, le compagnon de Clara, sont toujours captifs à Gaza.

Fernando, ainsi que sa sœur Gabriela et sa fille Mia, étaient venus passer le pour le week-end des fêtes au kibboutz.

Clara a raconté qu’ils étaient détenus ensemble et qu’à un moment donné, ils ont été transportés dans une petite voiture à Rafah, « en réalité, très près de Nir Yitzhak ». Lorsqu’elle, Gabriela et Mia ont été libérées, elles étaient sûres que Louis et Fernando le seraient dans la foulée.

« Nous ne pouvons pas les abandonner », a souligné Clara.

Ce matin-là, les cinq membres de la famille élargie se cachaient dans leur mamad – la pièce sécurisée – essayant de maintenir la lourde porte fermée à l’aide d’une chaise. Lorsque les terroristes sont arrivés et leur ont crié de quitter la pièce, ils étaient sûrs qu’ils allaient être tués.

Fernando, originaire de Kfar Saba, est un bricoleur qui aidait souvent les habitants du kibboutz à réparer tout ce qui devait l’être.

Fernando, Clara et Gabriella avaient immigré en Israël depuis l’Argentine.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.