Israël en guerre - Jour 191

Rechercher

L’Ukraine adopte des sanctions à l’encontre de l’Iran, partenaire de Moscou

Téhéran a été accusé par Kiev et l'Occident de fournir des armes à Moscou pour son invasion de l'Ukraine, dont des drones Shahed

L'épave de ce que Kiev a décrit comme un drone iranien Shahed abattu près de Kupiansk, en Ukraine, le 13 septembre 2022. (Crédit : Direction des communications stratégiques de l'armée ukrainienne via AP)
L'épave de ce que Kiev a décrit comme un drone iranien Shahed abattu près de Kupiansk, en Ukraine, le 13 septembre 2022. (Crédit : Direction des communications stratégiques de l'armée ukrainienne via AP)

Les députés ukrainiens ont adopté lundi un projet de sanctions à l’encontre de l’Iran, pays accusé de fournir des armes à Moscou pour son invasion, actant la rupture entre Kiev et la République islamique.

« Cette résolution synchronise les sanctions ukrainiennes avec les actions de l’ensemble du monde civilisé sur la voie de l’isolement complet de l’Iran », a indiqué le Parlement ukrainien sur son site internet.

Ce paquet de sanctions comprend une interdiction du commerce militaire avec l’Iran, l’arrêt du transit via l’Ukraine de ces marchandises et la « suspension des obligations économiques et financières en faveur des résidents iraniens ».

Le texte doit encore être signé par le président Volodymyr Zelensky pour être promulgué, une formalité puisque ce dernier est celui qui a introduit la résolution au Parlement, sur suggestion de son Conseil de sécurité et de défense.

L’Iran est un proche partenaire de la Russie et est accusé par Kiev et les Occidentaux d’avoir fourni des armes utilisées par Moscou pour son invasion de l’Ukraine, notamment les drones explosifs Shahed.

Si Kiev a dans un premier temps tenté d’amadouer la République islamique, l’échec de cette approche semble aujourd’hui acté.

« L’Iran d’aujourd’hui est un régime terroriste qui constitue une menace pour l’Europe et le Moyen-Orient », a fustigé dimanche sur Twitter le conseiller de la présidence ukrainienne Mykhaïlo Podoliak.

Son message faisait suite à l’attaque de drones la plus importante du conflit sur la capitale ukrainienne, menée avec plusieurs dizaines de drones iraniens.

« Téhéran est devenu un allié clé de Moscou dans cette guerre, lui fournissant délibérément des armes pour des attaques contre des villes civiles », a dénoncé M. Podoliak.

Le président Voldymyr Zelensky s’était lui adressé au peuple iranien dans une vidéo la semaine dernière, déclarant que les « Shahed terrorisent l’Ukraine chaque nuit ».

Téhéran l’a accusé samedi de critiquer l’Iran dans le but d’obtenir plus d’aides et d’armes de la part des Occidentaux.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.