Rechercher

Manifestation pro-palestinienne à un événement de l’Organisation sioniste mondiale

L'Organisation sioniste mondiale accueille, cette semaine, un important événement célébrant le 125e anniversaire du Premier Congrès sioniste à Bâle, en Suisse

Judah Ari Gross est le correspondant du Times of Israël pour les sujets religieux et les affaires de la Diaspora.

Quelques centaines de manifestants propalestiniens aux abords d'un hôtel accueillant un événement de l'Organisation sioniste mondiale à Bâle, en Suisse, le 28 août 2022. (Crédit : World Zionist Organization)
Quelques centaines de manifestants propalestiniens aux abords d'un hôtel accueillant un événement de l'Organisation sioniste mondiale à Bâle, en Suisse, le 28 août 2022. (Crédit : World Zionist Organization)

Quelques centaines de manifestants pro-palestiniens ont manifesté dimanche aux abords d’un hôtel de Bâle, en Suisse, où l’Organisation sioniste mondiale accueille, pendant deux jours, un important événement célébrant le 125e anniversaire du Premier Congrès sioniste, ont indiqué les organisateurs de cette conférence.

Les commémorations du Premier congrès sioniste ont débuté dimanche, 125 ans après l’évènement organisé dans la ville suisse par Theodor Herzl, qui avait ouvert la voie à la création de l’État d’Israël.

Les protestataires ont brandi des drapeaux palestiniens et des panneaux anti-Israël sur un pont, de l’autre côté de l’hôtel Messe.

Il n’y a pas eu de violences et les manifestants ont été tenus à distance respectable de l’hôtel lui-même, qui a été placé sous la protection de la police suisse pour l’événement.

Plus de mille leaders juifs en provenance du monde entier sont rassemblés à Bâle cette semaine pour assister à ce sommet. Le président israélien Isaac Herzog et d’autres responsables israéliens prennent notamment part à l’anniversaire de cet événement – largement considéré comme un tournant majeur qui allait permettre à terme la création de l’État d’Israël en 1948.

Le Premier congrès sioniste « a été un événement formateur pour le peuple juif et pour l’Humanité en général », a déclaré dans un communiqué Isaac Herzog.

« Comme président de l’État-nation du peuple juif, je suis chaque jour davantage étonné et fier que la vision de Théodore Herzl devienne réalité devant nos yeux », a-t-il ajouté.

Selon les organisateurs, plus de 1 000 invités sont attendus à ce rassemblement de deux jours. Parmi les orateurs prévus devraient figurer Miriam Adelson, l’ancien chef du Mossad Yossi Cohen, qui dirige aujourd’hui les opérations de SoftBank en Israël, le président de l’Agence juive Doron Almog, le chef de l’ADL Jonathan Greenblatt, le ministre des Affaires de la Diaspora Nachman Shai et la baronne Ariane De Rothschild, présidente du conseil d’administration du Groupe Edmond de Rothschild, entre autres.

« Beaucoup d’entre nous sont nés dans la réalité d’un État d’Israël souverain, puissant, juif et fondé sur des valeurs. Mais cinq générations avant, ce n’était qu’un rêve lointain », a rappelé le président de l’Organisation sioniste mondiale, Yaakov Hagoel.

La conférence anniversaire de Bâle doit discuter des approches contemporaines du sionisme et de sujets comme les relations avec la diaspora.

L’AFP et l’équipe du Times of Israel ont contribué à la rédaction de cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...