Menaces dans le Nord : Des réunions « significatives » du cabinet sécuritaire
Rechercher

Menaces dans le Nord : Des réunions « significatives » du cabinet sécuritaire

Pour le chef d'Etat major israélien Gadi Eizenkot, la menace la plus grave reste le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah

Un tank portant le drapeau du groupe terroriste du Hezbollah dans la région syrienne de Qalamoun, le 28 août 2017. (Crédit : Louai Beshara/AFP)
Un tank portant le drapeau du groupe terroriste du Hezbollah dans la région syrienne de Qalamoun, le 28 août 2017. (Crédit : Louai Beshara/AFP)

Le cabinet de sécurité se serait rassemblé à plusieurs occasions ces derniers jours pour débattre de la situation et des menaces le long de la frontière nord d’Israël.

Le journaliste de la Dixième chaîne Barak Ravid a fait savoir dimanche que les réunions avaient été interdites de publication par le censeur de l’armée, mais il a présumé que ces rencontres de haut-niveau avaient donné lieu à des débats « très significatifs ».

La semaine dernière, le chef d’Etat-major militaire Gadi Eizenkot a indiqué que la menace la plus grave pour l’Etat juif était le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah soutenu par l’Iran au Liban, suivi d’autres groupes djihadistes appuyés par Téhéran et positionnés sur la frontière israélienne avec la Syrie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...