Rechercher

Mondial 2002 : la compagnie Tus Airways confirme la liaison Tel Aviv-Doha

La compagnie aérienne chypriote a reçu le feu vert de l'autorité de l'aviation civile du Qatar pour opérer six vols directs de Tel-Aviv à Doha et six autres en sens inverse

Signalisation près du Centre d'exposition et de convention de Doha, à Doha, au Qatar, le 31 mars 2022. (Crédit : AP Photo/Darko Bandic, Archive)
Signalisation près du Centre d'exposition et de convention de Doha, à Doha, au Qatar, le 31 mars 2022. (Crédit : AP Photo/Darko Bandic, Archive)

Des vols relieront exceptionnellement Israël et le Qatar, deux pays n’ayant pas de relations diplomatiques, à l’occasion de la Coupe du monde de football qui débute dimanche dans le pays du Golfe, a indiqué vendredi à l’AFP la compagnie aérienne Tus Airways.

La Fifa avait annoncé la semaine dernière le lancement de vols charters directs pendant la Coupe du monde (20 novembre-18 décembre) mais sans donner de détails sur les modalités de ces liaisons.

Vendredi, la compagnie aérienne chypriote Tus Airways a indiqué à l’AFP avoir reçu le feu vert de l’autorité de l’aviation civile du Qatar pour opérer six vols directs de Tel-Aviv à Doha et six autres en sens inverse.

Le premier vol partira dimanche matin de l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv, a précisé un responsable du transporteur aérien chypriote, ajoutant que les vols s’arrêteraient dès la fin du tournoi de football.

Une délégation diplomatique israélienne est par ailleurs arrivée au Qatar pour assurer des services consulaires aux ressortissants israéliens le temps de la Coupe du monde.

Le Qatar avait été le premier Etat du Golfe à établir des relations commerciales avec Israël en 1996 mais, en 2000, le bureau commercial de l’Etat hébreu au Qatar a été fermé et les relations entre les deux pays ont été définitivement rompues en 2009, sur fond d’opération militaire israélienne dans la bande de Gaza.

Le Qatar soutient le Hamas, groupe terroriste islamiste palestinien qui contrôle l’enclave de Gaza.

La Fifa avait dit la semaine dernière que les vols directs entre Israël et le Qatar seraient ouverts aux supporters palestiniens, une disposition soumise « aux règles de sécurité et aux capacités opérationnelles israéliennes ».

L’organisation avait affirmé que des précisions seraient données « en temps voulu » mais les conditions d’accès des Palestiniens à ces vols restent peu claires. En temps normal, hormis les résidents de Jérusalem-Est, secteur palestinien annexé par Israël, très peu de Palestiniens ont accès à l’aéroport de Tel-Aviv.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...