Netanyahu a adressé ses vœux aux musulmans et aux Druzes d’Israël
Rechercher

Netanyahu a adressé ses vœux aux musulmans et aux Druzes d’Israël

Le Premier ministre a rappelé les valeurs de cette fête, comme l’entraide et la solidarité, qui unissent les Israéliens

Un Palestinien achète des bonbons pendant la préparation des magasins musulmans à la fête de l'Aïd al-Adha, sur le marché de la Vieille Ville de Jérusalem, le 11 septembre 2016. (Crédit : AFP/Hazem Bader)
Un Palestinien achète des bonbons pendant la préparation des magasins musulmans à la fête de l'Aïd al-Adha, sur le marché de la Vieille Ville de Jérusalem, le 11 septembre 2016. (Crédit : AFP/Hazem Bader)

Le Premier Ministre Benjamin Netanyahu a adressé dimanche soir ses meilleurs vœux pour l’Aïd al-Adha aux musulmans et aux Druzes israéliens.

« A l’occasion de la fête du sacrifice, l’Aïd al-Adha, je suis heureux d’adresser mes meilleurs vœux à tous les citoyens arabes et druzes d’Israël, et vous souhaite de célébrer cette fête dans la joie », a déclaré Netanyahu dans un communiqué diffusé dans la presse.

« Puissiez-vous ne connaitre que le meilleur chaque année », a-t-il déclaré selon la tradition habituelle.

« Ces fêtes prônent les valeurs que nous chérissons également dans la tradition juive, la crainte de Dieu, la solidarité et la fraternité. Elle est un exemple supplémentaire de l’ensemble des choses qui nous unissent tous les jours dans ce quotidien partagé au sein de l’Etat d’Israël, a déclaré Netanyahu. Je vous souhaite à tous ainsi qu’à vos familles une belle et joyeuse fête ».

L’Aïd al-Adha commémore la volonté du patriarche Abraham, Ibrahim selon la tradition musulmane, de sacrifier son fils sur l’autel, puis l’intervention de Dieu pour éviter le sacrifice.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la réunion hebdomadaire du cabinet dans les bureaux du Premier ministre, à Jérusalem, le 11 septembre 2011. (Crédit : Marc Israel Sellem/Pool)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la réunion hebdomadaire du cabinet dans les bureaux du Premier ministre, à Jérusalem, le 11 septembre 2011. (Crédit : Marc Israel Sellem/Pool)

Dans la religion musulmane, le fils qu’Abraham a failli sacrifier est Ismaël alors que pour les juifs, il s’agit d’Isaac.

Cette fête dure quatre jours et tombe chaque année pendant le mois Dhu al-Hijjah, d’après le calendrier musulman, au moment du Hajj, le pèlerinage des musulmans à La Mecque.

Le ministère de la Défense a annoncé sur Facebook, par le Coordinateur des activités gouvernementales dans les Territoires, le général Yoav Mordechai, qu’il délivrerait 100 000 permis d’entrée de territoire aux Palestiniens de Cisjordanie souhaitant rendre visite à leurs familles pendant la fête de l’Aïd al-Doha.

Parallèlement à cela, les checkpoints seront ouverts plus longtemps qu’habituellement afin de permettre aux Palestiniens, Gazaouis compris, de se rendre à l’étranger via l’aéroport international Ben Gurion, ou d’Aman en Jordanie.

Ces mesures permettront aux musulmans qui le souhaitent d’effectuer leur pèlerinage à la Mecque.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...