Netanyahu aurait confié des infos secrètes sur l’Iran à son ami Arnon Milchan
Rechercher

Netanyahu aurait confié des infos secrètes sur l’Iran à son ami Arnon Milchan

Témoignant dans l'affaire 1 000, l'ancien chef du Shin Bet a indiqué l'avoir appris après que le Premier ministre l'a envoyé découvrir si le chef du Mossad avait divulgué ces infos

Benjamin Netanyahu (à droite) et le producteur Arnon Milchan lors d'une conférence de presse, le 28 mars 2005. (Crédit : Flash90)
Benjamin Netanyahu (à droite) et le producteur Arnon Milchan lors d'une conférence de presse, le 28 mars 2005. (Crédit : Flash90)

Benjamin Netanyahu aurait communiqué des informations classifiées sur l’Iran à son ami, le richissime homme d’affaires et producteur à Hollywood Arnon Milchan, selon des fuites d’un témoignage de l’une des affaires criminelles retenues contre le Premier ministre diffusées lundi.

Celui qui était à l’époque à la tête de l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet Yuval Diskin a témoigné que Netanyahu l’avait envoyé, vers 2010, vérifier si le chef de l’agence d’espionnage (le Mossad) de l’époque avait communiqué des informations à Milchan. Cependant, il a découvert que c’était Netanyahu lui-même qui avait divulgué ces informations.

Les transcriptions, révélées par Kan lundi soir, sont extraites du témoignage de Diskin dans le cadre de l’affaire 1000. Netanyahu est mis en examen pour fraude et abus de confiance pour avoir aidé Milchan et un autre milliardaire James Packer, avec des questions de réglementation en échange de somptueux cadeaux.

Diskin a témoigné pour faire la lumière sur les efforts déployés par Netanyahu pour renouveler le visa américain de Milchan, qui avait été révoqué parce qu’il avait été impliqué dans des dossiers sécuritaires en Israël.

Former Shin Bet chief Yuval Diskin (left) and Prime Minister Benjamin Netanyahu last year. (photo credit: Moshe Milner/GPO/Flash90)
Former Shin Bet chief Yuval Diskin (left) and Prime Minister Benjamin Netanyahu last year. (photo credit: Moshe Milner/GPO/Flash90)

Mais à la fin de son témoignage, selon le reportage, Diskin a donné des détails surprenants sur une toute autre affaire.

« J’étais en réunion de travail avec Bibi », a-t-il rapporté, utilisant le surnom du Premier ministre. « À l’époque nous avions des discussions sur la question iranienne. Un jour, il a fait sortir tout le monde de la pièce et m’a dit : ‘écoute-moi, j’ai besoin que tu enquêtes urgemment sur Meir Dagan' ».

Dagan était le chef du Mossad de l’époque.

Netanyahu avait alors organisé une rencontre entre Diskin et le producteur américain, affirmant que le numéro un du Mossad avait informé ce dernier des discussions sur l’Iran.

Quand le patron du Shin Bet a demandé à Milchan ce que Dagan lui avait dit, l’homme d’affaires a répondu : « Meir ne m’a rien dit, parce que je sais tout, tous les détails, parce que Bibi me raconte tout personnellement. »

Meir Dagan (photo credit: Kobi Gideon/Flash90)
L’ancien directeur du Mossad, Meir Dagan, ici en mai 2011, est décédé à l’âge de 71 ans le 17 mars 2016. (Crédit : Kobi Gideon/Flash90)

Le chef de la sécurité intérieure est ensuite retourné voir le Premier ministre, qui attendait sa réponse, et lui a relaté les paroles de l’homme d’affaires.

« En un instant, c’est comme si quelque chose s’était éteint dans la tête [de Netanyahu], il a changé de sujet et nous n’en avons plus jamais reparlé », a-t-il témoigné.

Le bureau de Netanyahu a réagi lundi et qualifié les propos de Diskin de « totalement mensongers ».

« Le Premier ministre n’a jamais parlé à Milchan de quoi que ce soit qui concernait les plans d’Israël à l’égard de l’Iran et tous les propos qui iraient en ce sens sont totalement mensongers », a assuré ce dernier dans un communiqué.

Dagan, qui est décédé en 2016, et Diskin ont tous deux ouvertement critiqué Netanyahu ces dix dernières années.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...