Netanyahu dit aux soldats « qu’Israël est sur le champ de bataille »
Rechercher

Netanyahu dit aux soldats « qu’Israël est sur le champ de bataille »

"Je peux vous dire que l'armée israélienne est prête à tous les scénarios", a déclaré le Premier ministre israélien

Illustration. Des Palestiniens affrontent les soldats israéliens le long de la frontière entre la bande de Gaza et Israël, à l'est de   Khan Younis, dans le sud de Gaza (Crédit : AFP Photo/Said Khatib)
Illustration. Des Palestiniens affrontent les soldats israéliens le long de la frontière entre la bande de Gaza et Israël, à l'est de Khan Younis, dans le sud de Gaza (Crédit : AFP Photo/Said Khatib)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré mardi qu’Israël est « est sur le champ de bataille » suite à une flambée de violences impliquant le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza survenue pendant le week-end.

« J’ai vu le rideau d’acier de nos militaires, nous sommes sur le champ de bataille », a-t-il dit aux troupes alors qu’il visitait une base de l’armée dans le sud d’Israël.

« Il y a eu un échange de coups et je peux vous dire que l’armée israélienne est prête à tous les scénarios ».

« Je suis très impressionné par ce que j’ai vu ici et je sais que comme moi, tous les citoyens israéliens croient en l’armée et ils la soutiendront indépendamment de tous les développements possibles », a-t-il ajouté.

Au cours du week-end, le Hamas a tiré près de 200 roquettes et obus du mortier vers Israël et l’armée israélienne a mené de multiples raids aériens au sein de l’enclave palestinienne.

Samedi soir, un cessez-le-feu a été négocié par l’Egypte et d’autres instances internationales, même si Israël n’a pas été directement impliqué dans les pourparlers. Les violences se sont quelque peu apaisées mais les tensions persistent et les attaques transfrontalières perdurent.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...