Rechercher

Netanyahu dit avoir déployé des milliers de policiers et de soldats supplémentaires

La police envisage d'inculper les Palestiniens dans la Vieille Ville qui n'ont pas répondu aux appels à l'aide d'Adèle Benet

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu le ministre de la Sécurité intérieure, Gilad Erdan et le maire de Jerusalem Nir Barkat, le 16 septembre 2015 (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu le ministre de la Sécurité intérieure, Gilad Erdan et le maire de Jerusalem Nir Barkat, le 16 septembre 2015 (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

En convoquant son cabinet de sécurité lundi soir au milieu d’une escalade majeure du la violence palestinienne, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé qu’il déployait des milliers de policiers et de soldats supplémentaires à Jérusalem et en Cisjordanie, afin de rétablir la sécurité pour les Israéliens.
 
« Nous avons ajouté quatre bataillons de Tsahal en Judée et Samarie, et des milliers de policiers à Jérusalem, » a déclaré Netanyahu, alors qu’il se préparait à se réunir avec ses ministres et chefs de la sécurité pour la deuxième fois en deux jours.

« La police va entrer profondément dans les quartiers (arabes de Jérusalem-Est) comme jamais auparavant » pour contrecarrer les manifestations et arrêter les contrevenants, a-t-il ajouté.

« Nous allons détruire les maisons des terroristes. Nous autorisons des actions énergiques contre les lanceurs de pierres et ceux qui jettent des cocktails Molotov », a-t-il promis.

« Ceci est nécessaire afin de garantir la sécurité pour les Israéliens, sur les routes et partout ailleurs. »

La police envisage d’inculper les Palestiniens dans la Vieille Ville qui n’ont pas répondu aux appels à l’aide d’Adèle Benet, qui avait demandé de l’aide quand samedi soir elle a été poignardée et grièvement blessée, et que son mari a été poignardé à mort, dans la Vieille Ville.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...