Netanyahu veut déduire le montant des salaires des terroristes des transferts à l’AP
Rechercher

Netanyahu veut déduire le montant des salaires des terroristes des transferts à l’AP

Le Premier ministre a déclaré que la promotion du terrorisme se faisait sous la forme de l'incitation à la haine, mais également du versement d'argent aux terroristes et à leurs familles

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la Knesset, le 1er juin 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la Knesset, le 1er juin 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Vendredi, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a ordonné que le montant d’argent transféré par l’Autorité palestinienne aux terroristes et à leurs familles soit déduit immédiatement ; cela vient en plus de l’action sur le terrain par Tsahal et les forces de sécurité.

L’Autorité palestinienne transfère des fonds aux terroristes par diverses méthodes de blanchiment ; plus les actes de terrorisme sont graves, plus le montant des fonds est important.

Le Premier ministre Netanyahu a ordonné que le montant total du soutien aux terroristes et à leurs familles puisse être déduit des recettes fiscales qu’Israël transfère chaque mois à l’Autorité palestinienne.

Israël estime que l’encouragement du terrorisme par la direction palestinienne – sous la forme de l’incitation à la haine et du versement d’argent aux terroristes et à leurs familles – constitue incitation au meurtre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...