Nouveau témoignage sur les expériences médicales nazies
Rechercher

Nouveau témoignage sur les expériences médicales nazies

Heinz Reimer, survivant de plusieurs camps, se rappelle avoir été infecté par le paludisme et la syphilis pour que les médecins nazis testent des traitements sur lui

Dachau en 1933 (Crédit : Vintage Everyday)
Dachau en 1933 (Crédit : Vintage Everyday)

Un témoignage récemment découvert fournit de nouvelles informations brutales sur les expériences médicales nazies sur les prisonniers de camp de concentration, y compris l’enfermement d’un homme dans une cage en verre avec des milliers de moustiques pour le contaminer par le paludisme.

Un archiviste est récemment tombé par hasard sur une déposition de trois pages, non datée, soumise par un survivant juif de plusieurs camps de concentration en archivant des dossiers de l’Agence juive aux archives sionistes nationales, a rapporté lundi Haaretz.

La déposition, qui aurait été prise pendant les années d’après-guerre, est le témoignage de Hanz Reimer, un survivant juif de Dachau, Mauthausen et d’autres camps. Reimer raconte des expériences nazies sur l’hypothermie ayant cours à Dachau dans lesquelles lui et d’autres prisonniers ont été à de multiples occasions immergés dans de l’eau glacée et dans de l’eau bouillante.

Son témoignage fait partie d’une candidature que Reimer avait soumise pour demander un soutien financier à l’Agence juive.

Reimer a consigné qu’avec d’autres tortures qu’il a endurées dans les camps, il a été à dessein infecté par différentes maladies par les médecins nazis qui voulaient tester des traitements sur lui.

Alors qu’une partie de ce témoignage a été publié, Patrick Casiano, l’archiviste des archives sionistes centrales qui a découvert le document, a déclaré à Haaretz que c’était la première fois que les trois pages complètes du témoignage étaient disponibles pour les historiens.

Expérience d'immersion forcée dans de l'eau glacée au camp de concentration de Dachau, avec un prisonnier qui a été forcé à participer. On remarque les blocs de glace flottants. (Crédit : Wikipedia/BMJ: British Medical Journal/fair use)
Expérience d’immersion forcée dans de l’eau glacée au camp de concentration de Dachau, avec un prisonnier qui a été forcé à participer. On remarque les blocs de glace flottants. (Crédit : Wikipedia/BMJ: British Medical Journal/fair use)

Dans son témoignage, Reimer identifie plusieurs médecins nazis qui ont fait des expériences sur lui et a raconté avoir été infecté par le paludisme et la syphilis pour que ces médecins puissent tester différents traitements sur lui.

Plutôt que de l’infecter par des injections, les médecins, a témoigné Reimer, selon Haaretz, « m’ont enfermé chaque jour pendant deux heures dans une cage en verre et j’ai dû subir ma présence de milliers de moustiques anophèles sur mon corps ».

« Une fois, je ne pouvais plus supporter la douleur, j’ai tenté de résister contre les moustiques en supposant que ce ne serait pas vu. Mais le médecin, si vous voulez appeler ainsi cette bête, a vu ma tentative de résistance dans le miroir. Pour cela j’ai reçu sept jours de détention stricte. Mais avant que la détention ne se termine, j’ai reçu 25 coups avec un fouet en cuir. »

Des informations sur la vie de Reimer après son témoignage n’étaient pas disponibles, selon Haaretz.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...