Nouvelles règles de réservation pour la reprise des liaisons ferroviaires lundi
Rechercher

Nouvelles règles de réservation pour la reprise des liaisons ferroviaires lundi

Chaque train étant limité à 500 passagers pour éviter la surpopulation en cas de pandémie, il faudra réserver sa place à l'avance et arriver tôt dans les gares de préférence

Vue de la gare Yitzhak Navon vide à Jérusalem, en raison des restrictions consécutives à la propagation du coronavirus, le 11 mai 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)
Vue de la gare Yitzhak Navon vide à Jérusalem, en raison des restrictions consécutives à la propagation du coronavirus, le 11 mai 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)

Les services ferroviaires devant reprendre de manière limitée lundi, les Chemins de fer israéliens ont commencé vendredi à mettre en ligne sur leur site web de nouveaux bons de transport obligatoires.

Les trains étant limités à un maximum de 500 passagers chacun, les voyageurs doivent réserver leur place à l’avance afin d’éviter la surpopulation dans le contexte de la pandémie de coronavirus.

Les bons ne remplacent pas les billets, les voyageurs doivent toujours en acheter un ou utiliser leur carte Rav Kav aux tourniquets. Les passagers doivent également être munis d’une pièce d’identité valide identique à celle qui figure sur le bon.

Une explication détaillée sur le nouveau système de bons est disponible en anglais ici. Des bons seront également fournis aux guichets des gares dans les cas où des places restent disponibles.

Les liaisons ferroviaires ont été interrompues pendant trois mois et la date de reprise du service a été reportée à plusieurs reprises.

Le rail a été l’un des derniers grands services à rester fermé, le pays s’étant ouvert de plus en plus ces dernières semaines. Mais la question fait l’objet de critiques de plus en plus nombreuses, le manque de trains provoquant un surpeuplement des bus, ce qui amène certains à se demander si les limitations ne vont pas à l’encontre de leur objectif.

Le nombre de cas de virus n’a cessé d’augmenter depuis l’assouplissement des restrictions en matière de confinement, avec un nouveau record de 349 nouveaux cas entre jeudi et vendredi, un chiffre jamais atteint depuis avril.

Les responsables gouvernementaux ont averti que de nouvelles limitations pourraient être imposées si le nombre de cas continue à augmenter, bien qu’il ait été décidé de redémarrer les services ferroviaires malgré tout.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...