Rechercher

Or Sasson, le judoka israélien doublement médaillé, annonce sa retraite

Âgé de 31 ans et sans regrets, le sportif médaillé de bronze aux Jeux de 2016 et 2020 estime être arrivé au bout de sa carrière

Le médaillé de bronze Or Sasson se réjouit sur le podium du concours de judo masculin des plus de 100 kg, aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro, au Brésil, le 12 août 2016. (Crédit : AFP/Jack Guez)
Le médaillé de bronze Or Sasson se réjouit sur le podium du concours de judo masculin des plus de 100 kg, aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro, au Brésil, le 12 août 2016. (Crédit : AFP/Jack Guez)

Le judoka israélien Or Sasson a annoncé jeudi prendre sa retraite des tatamis sur lesquels il a remporté deux médailles olympiques pour Israël, en plus de nombreux autres succès internationaux.

À l’occasion d’une conférence de presse à Tel Aviv, Sasson, qui est âgé de 31 ans, a déclaré sentir que sa carrière était allée aussi loin que possible et prendre sa retraite « avec mes échecs et mes succès ».

« Le judo a fait de moi l’homme que je suis. J’ai l’impression d’avoir pleinement réalisé ma carrière et je ne regrette rien », a-t-il déclaré.

L’Israélien Or Sasson, après avoir remporté la médaille de bronze lors de la compétition masculine de judo des plus de 100 kg, aux Jeux olympiques d’été de 2016 à Rio de Janeiro, au Brésil, le 12 août 2016. (Crédit : AP Photo/Markus Schreiber)

Sasson a remporté sa première médaille olympique dans le concours masculin des plus de 100 kilogrammes aux Jeux olympiques de Rio en 2016, puis une autre dans le concours par équipe aux Jeux de Tokyo 2020, qui, en raison de la pandémie de COVID-19, ont eu lieu l’année dernière.

Sasson n’a toutefois pas réussi à atteindre le podium dans la compétition individuelle à Tokyo.

Il a déclaré avoir constaté après Tokyo qu’il n’avait plus « le feu ni la volonté » de concourir.

Outre ses distinctions olympiques, Sasson a remporté les championnats nationaux israéliens alors qu’il n’avait que 17 ans et a été médaillé d’argent aux championnats d’Europe en 2015 et 2016. Il a également remporté des médailles d’or, d’argent et de bronze lors d’autres rencontres internationales.

Aux Jeux olympiques d’été de 2016, le judoka égyptien Islam El Shahaby, battu par Sasson, avait refusé de lui serrer la main et n’avait fait qu’à contrecœur le salut traditionnel de fin de match après un rappel à l’ordre de l’arbitre. Il avait par la suite été exclu de la compétition pour avoir refusé de respecter le protocole.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...