Rechercher
statu quo historique et juridique à Jérusalem et sur ses [sites] sacrés, et cesser toute mesure restrictive"" data-image_url="https://static.timesofisrael.com/fr/uploads/2022/04/AP22113445877846.jpeg" data-image_width="2048" data-image_height="1365">

Pâque: Amman condamne Israël pour les restrictions imposées au Saint Sépulcre

La Jordanie a déclaré qu'Israël "doit respecter le statu quo historique et juridique à Jérusalem et sur ses [sites] sacrés, et cesser toute mesure restrictive"

Des pèlerins chrétiens tiennent des bougies alors qu'ils se rassemblent pendant la cérémonie du feu sacré à l'église du Saint-Sépulcre, où de nombreux chrétiens croient que Jésus a été crucifié, enterré et ressuscité, dans la vieille ville de Jérusalem, le 23 avril 2022. (Crédit: AP Photo/ Tsafrir Abayov)
Des pèlerins chrétiens tiennent des bougies alors qu'ils se rassemblent pendant la cérémonie du feu sacré à l'église du Saint-Sépulcre, où de nombreux chrétiens croient que Jésus a été crucifié, enterré et ressuscité, dans la vieille ville de Jérusalem, le 23 avril 2022. (Crédit: AP Photo/ Tsafrir Abayov)

La Jordanie a condamné dimanche les restrictions imposées par Israël à la participation à la cérémonie du « feu sacré » à l’église du Saint-Sépulcre à Jérusalem un jour plus tôt, la dernière en date d’une série de réprimandes publiques récentes d’Amman.

« Toutes les mesures israéliennes visant à restreindre le droit des chrétiens à accéder librement et sans restriction à l’église du Saint-Sépulcre pour accomplir leurs rites religieux, y compris l’imposition de restrictions sur le nombre de fidèles, sont rejetées et condamnées », a déclaré le porte-parole Haitham Abu Al-Ful dans un communiqué publié par le ministère jordanien des Affaires étrangères.

« Israël, la puissance occupante, doit respecter le statu-quo historique et légal à Jérusalem et sur ses [sites] sacrés, et cesser toute mesure restrictive », pouvait-on lire dans le communiqué.

Des milliers de chrétiens ont célébré la cérémonie du feu sacré samedi, malgré les nouvelles restrictions imposées cette année par Israël pour des raisons de sécurité.

Plusieurs affrontements ont éclaté entre la police et les fidèles qui ont été maintenus à l’extérieur de l’enceinte.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...