Israël en guerre - Jour 197

Rechercher

Paris : le 4 avril, un gala et une récolte de fonds pour le kibboutz de Nir Oz

L'évènement est organisé en solidarité avec cette communauté située à la frontière avec Gaza, gravement touchée par les attaques du 7 octobre

Une maison en feu dans le kibboutz Nir Oz lors de l'attaque menée par des terroristes palestiniens venus de la bande de Gaza, le 7 octobre 2023. (Crédit : AP/Hassan Eslaiah)
Une maison en feu dans le kibboutz Nir Oz lors de l'attaque menée par des terroristes palestiniens venus de la bande de Gaza, le 7 octobre 2023. (Crédit : AP/Hassan Eslaiah)

Comme d’autres localités du sud d’Israël, le kibboutz de Nir Oz a été lourdement attaqué par les terroristes du Hamas le 7 octobre dernier. 49 de ses membres ont perdu la vie dans l’attaque, et 28 sont encore détenus otages à Gaza. Fondé en 1955 par des pionniers d’Israël, Nir Oz a contribué à faire fleurir le Néguev. 

En solidarité avec la communauté, un grand gala et une récolte de fonds sont organisés au Centre Rachi, à Paris. L’évènement aura lieu le 4 avril, à partir de 19h. S’il est désormais complet, il reste possible d’y participer gratuitement par Zoom, et d’aider financièrement le kibboutz par un don.

Lors de cette soirée, autour d’Adar Rubin et Daniel Lifshitz, représentants du kibboutz, s’exprimeront : l’humoriste et chroniqueuse Sophia Aram ; Noam Morgensztern de la Comédie française ; le rabbin Yann Boissière, président de l’association Les Voix de la Paix ; la personnalité politique israélienne Shanna Orlik (Meretz), originaire de France ; et les réalisateurs et scénaristes Olivier Nakache et Eric Toledano. Le documentaire inédit « Nir Oz, un kibboutz » sera projeté pendant la soirée, suivi de danses israéliennes.

« Cela ne peut pas disparaître. Nous ne ferons pas revenir les morts, mais les vivants ont besoin de nous. Ils sont notre famille, nos frères et sœurs. Les Amis de Nir Oz, association à but non lucratif fondée par des anciens de l’Hachomer Hatzaïr, s’associent dès maintenant au renouveau du kibboutz. Les projets que nous mettons en place sont conçus avec les familles de Nir Oz et se déploient dans trois directions concrètes », écrivent les organisateurs et responsables de l’association.

Ils veulent ainsi : soulager les survivants de Nir Oz, traumatisés, avec l’organisation cet été d’un séjour de 8 à 10 jours en France qui leur permettra de s’éloigner de la guerre ; mentorer des membres du kibboutz sur le long terme ; et encourager les jeunes du kibboutz, avec notamment un système de bourses universitaires.

« Ensemble, faisons renaître Nir Oz plus grand et plus fort qu’avant le 7 octobre : un kibboutz écologique et durable », appellent-ils, espérant pouvoir récolter 500 000 euros.

Organisée par Les Amis de Nir Oz, l’initiative a été lancée en partenariat avec le FSJU, l’Hachomer Hatzaïr, Judaïsme en mouvement, Noa oser le dire, l’Association de la branche aînée, Lev Tov, le Cojasor et la Coopération feminine.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.