Pays-Bas: Un magasin puni pour avoir modifié l’étiquette d’un vin de Cisjordanie
Rechercher

Pays-Bas: Un magasin puni pour avoir modifié l’étiquette d’un vin de Cisjordanie

L'Israel Products Center a écopé d'une amende pour avoir étiqueté du vin fabriqué dans une implantation israélienne comme "un produit d'un village israélien en Judée et Samarie"

Pieter van Oordt, droite, avec son rare Roger dans le Centre de produits d'Israël à Nijkerk, au Pays-Bas le 19 février 2016. (Cnaan Liphshiz/JTA)
Pieter van Oordt, droite, avec son rare Roger dans le Centre de produits d'Israël à Nijkerk, au Pays-Bas le 19 février 2016. (Cnaan Liphshiz/JTA)

AMSTERDAM, Pays-Bas (JTA) – Les inspecteurs du gouvernement néerlandais ont infligé une amende à un magasin qui a étiqueté du vin fabriqué dans une implantation israélienne comme « un produit d’un village israélien en Judée et Samarie ».

L’Israel Products Center, près d’Amsterdam, a reçu la semaine dernière une amende de 2 514 dollars suite à son refus de remplacer l’étiquette par une autre recevable aux yeux de l’Autorité néerlandaise de sécurité des produits alimentaires et de consommation, qui exige que ces étiquettes portent la mention « Produit de Cisjordanie (colonie israélienne) ».

Le magasin et importateur, géré par le groupe pro-israélien Christians for Israel, a rencontré des problèmes juridiques concernant l’étiquetage depuis 2019. Le directeur du centre, Pieter van Oordt, a écrit dans un communiqué qu’il était « choqué » par les actions du gouvernement, qu’il a qualifiées de discriminatoires.

Au moins quatre partis politiques néerlandais ont accusé l’Autorité néerlandaise de sécurité des aliments et des produits de consommation de pointer du doigt les produits israéliens et d’ignorer les étiquettes controversées des produits provenant d’autres zones contestées, notamment le Sahara occidental et le nord de Chypre.

La ministre des Soins médicaux, Tamara van Ark, a rejeté cette accusation, déclarant l’année dernière que la politique d’application des règlements de l’UE sur les étiquettes était appliquée de manière générale. Cependant, le Centre d’information et de documentation sur Israël, un organisme de surveillance, a déclaré mercredi qu’il ne disposait d’aucune information sur les mesures prises concernant les étiquettes de pays d’origine sur les produits qui n’ont pas été fabriqués par des Israéliens.

En 2015, la Commission européenne a adopté une réglementation interdisant l’étiquetage de produits provenant de zones qu’elle considère comme occupées par Israël comme étant fabriqués en Israël, une décision qu’elle a attribuée au droit du consommateur de connaître l’origine des produits.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...