Pèlerinage à Ouman : 40 000 Juifs attendus – un record
Rechercher

Pèlerinage à Ouman : 40 000 Juifs attendus – un record

Les autorités ukrainiennes ont organisé des exercices sur les principaux points de rassemblement pour pouvoir réagir efficacement à toute urgence durant Rosh HaShana

Les pèlerins hassidiques prient près du lieu de sépulture de Rebbe Nachman de Breslov à Uman, en Ukraine, le 14 septembre 2015 (Crédit : Brendan Hoffman / Getty Images)
Les pèlerins hassidiques prient près du lieu de sépulture de Rebbe Nachman de Breslov à Uman, en Ukraine, le 14 septembre 2015 (Crédit : Brendan Hoffman / Getty Images)

Les autorités ukrainiennes se préparent pour le pèlerinage de dizaines de milliers de Juifs réunis dans la ville d’Ouman pour Rosh HaShana.

Les autorités attendent jusqu’à 40 000 pèlerins juifs pour le Nouvel An juif, qui cette année tombe le 20 septembre, a annoncé le bureau de presse du gouvernement ukrainien mardi au site d’information ZN.

Au cours des années précédentes, les autorités locales avaient estimé que le pèlerinage annuel avaient amené 25 000 à 30 000 visiteurs à Ouman – des partisans du rabbin Nachman, un rabbin du 18e siècle dont la tombe est le centre de convergence du pélerinage.

Les services de secours ont procédé à des exercices dans les principaux points de rassemblement des visiteurs afin de pouvoir répondre efficacement à toute urgence, selon l’agence de presse Unian.

Les autorités en Ukraine ont amélioré l’accès à Ouman ces dernières années. Elles sont actuellement en train de mener à bien un projet dont le but est la réouverture d’un aéroport militaire désaffecté près de la ville pour pouvoir mettre en place des vols directs.

Les pèlerins juifs ultra orthodoxes montant dans des bus pour Uman, en Ukraine, le 8 septembre 2013 (Crédit : Yaakov Naumi / Flash90)
Les pèlerins juifs ultra orthodoxes montant dans des bus pour Uman, en Ukraine, le 8 septembre 2013 (Crédit : Yaakov Naumi / Flash90)

Ouman est situé dans le centre de l’Ukraine, à 242 km dans le sud de Kiev et à 321 km au sud d’Odessa.

Alors que la popularité du pèlerinage à Ouman prend de l’ampleur, Ouman a vu plusieurs rassemblements d’extrême droite contre la présence de Juifs là-bas. Les bagarres de rue entre les touristes et les habitants ne sont pas rares. Les médias locaux font état de la conduite provocatrice et désordonnée de certains pèlerins, principalement d’origine israélienne.

L’année dernière, une synagogue à Ouman a été taguée en rouge et profanée avec une tête de cochon avec une croix gammée sculptée dans son front. La synagogue faisait partie du complexe Ohel construit près de la tombe du rabbin Nachman.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...