Pennsylvanie : des étudiants juifs demandent des financements pour leur sécurité
Rechercher

Pennsylvanie : des étudiants juifs demandent des financements pour leur sécurité

Les organisateurs de la réunion, qui souhaitent s’adresser aux représentants des Etats, ont pris en exemple l'attaque d'octobre contre la synagogue Tree of Life à Pittsburgh

Des élèves d'une école juive rencontrent le représentant de l'État de Pennsylvanie, Dan Frankel, afin de discuter du financement de la sécurité publique pour les écoles non publiques, le 8 mai 2019. (Teach PA)
Des élèves d'une école juive rencontrent le représentant de l'État de Pennsylvanie, Dan Frankel, afin de discuter du financement de la sécurité publique pour les écoles non publiques, le 8 mai 2019. (Teach PA)

Des centaines d’étudiants d’écoles juives et de yeshivot en Pennsylvanie ont rendu visite aux législateurs de la capitale de l’État afin de faire pression pour obtenir un financement plus important pour couvrir les frais inhérents à la sécurité autour des écoles non publiques et des institutions communautaires.

La réunion de mercredi à Harrisburg a réuni des élèves de 11 écoles situées dans tout l’État. Elle a été organisée par l’organisation de l’Union orthodoxe Teach PA.

La délégation a fait pression pour un projet de loi actuellement examiné par la commission d’État sur l’éducation. Cette législation donnerait aux écoles non publiques l’accès à un programme de sécurité nationale accordant des subventions pour la sécurité dans les écoles et les districts scolaires. Les fonds peuvent être utilisés par les établissements pour embaucher et former du personnel de sécurité et des professionnels de la santé mentale, ainsi que pour installer des portes et des fenêtres blindées, des systèmes d’alarme et autres mesures visant à sécuriser les bâtiments scolaires.

Les organisateurs ont cité en exemple l’attaque d’octobre dernier commise par un homme armé qui a tué 11 fidèles à la synagogue Tree of Life à Pittsburgh.

« Nous avons réalisé que notre communauté était une cible et que nous devons donc renforcer la sécurité de nos lieux de culte, de nos écoles et de nos yeshivot », a déclaré la directrice générale de Teach PA, Arielle Frankston-Morris. « Depuis lors, nous travaillons avec les législateurs des États afin de fournir le financement nécessaire à nos écoles afin que nos enfants puissent y aller en toute sécurité. »

Teach PA a été fondé en 2013 pour plaider en faveur d’un financement gouvernemental équitable pour les écoles non publiques de Pennsylvanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...