PewDiePie annule son don à l’ADL, dissuadé par ses fans
Rechercher

PewDiePie annule son don à l’ADL, dissuadé par ses fans

Un blogueur populaire avec des antécédents d'antisémitisme voulait faire ce cadeau pour fêter ses 100 millions d'abonnées YouTube mais a ajouté qu'il n'avait pas assez réfléchi

LONDRES - PewDiePie lors de la première européenne de "Star Wars : Le réveil de la force" à Leicester Square à Londres, le 16 décembre 2015 (Crédit :  Chris Jackson/Getty Images)
LONDRES - PewDiePie lors de la première européenne de "Star Wars : Le réveil de la force" à Leicester Square à Londres, le 16 décembre 2015 (Crédit : Chris Jackson/Getty Images)

Le blogueur populaire sur YouTube PewDiePie avait annoncé qu’il ferait un don de 50 000 dollars à l’ADL (Anti-Defamation League). Il est revenu sur sa déclaration vingt-quatre heures après, suite aux commentaires de ses abonnés.

PewDiePie, un blogueur suédois dont le vrai nom est Felix Kjellberg, avait fait savoir qu’il effectuerait cette donation mercredi au cours d’une célébration en ligne du dépassement de ses cent millions d’abonnés, expliquant laisser derrière lui les « controverses passées ».

« J’ai fait beaucoup d’erreurs en suivant mon parcours mais j’ai grandi. J’ai en tout cas ce sentiment-là et j’ai aussi l’impression de comprendre enfin les responsabilités qui sont les miennes en tant que créateur. 100 millions d’abonnés trop tard », a-t-il commenté pendant l’annonce, ajoutant « mais, vous savez… »

Parmi les erreurs qu’il a semblé déplorer, la prise de distance de Disney et YouTube face à PewDiePie après la diffusion d’une vidéo montrant deux hommes du sud asiatiques vêtus de pagne verts et brandissant une pancarte qui disait « mort à tous les Juifs ». Cette vidéo avait été visionnée plus de six millions de fois avant d’être supprimée par Google, propriétaire de YouTube.

De plus, le tireur de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, avait hurlé « abonnez-vous à PewDiePie » avant de commettre son attentat au printemps dernier.

Dans les commentaires écrits par ses abonnés dénonçant la donation à l’ADL, des références à un chantage exercé par l’ADL pour que le blogueur puisse conserver son bon classement sur YouTube et dans les médias, laissant entendre que les Juifs contrôlent les mêmes médias. Ils se sont également opposés à ce que PewDiePie donne de l’argent à une organisation qui l’avait critiqué.

Dans un tweet qui a depuis été supprimé mais conservé par capture d’écran, le blogueur déclare que « faire un don à l’ADL n’a de sens pour personne, en particulier dans la mesure où l’organisation m’a ouvertement dénoncé. Je pense que c’est important, ce n’est plus mon combat dorénavant », a-t-il ajouté.

PewDiePie a expliqué jeudi qu’il « ignorait un grand nombre de choses qui ont émergé depuis sur cette organisation ».

« J’ai fait l’erreur de sélectionner une organisation qui m’avait été conseillée au lieu d’en choisir une qui me passionne personnellement. Ce qui est 100 % ma faute », a-t-il indiqué.

Il a dit qu’il prévoyait encore de donner l’argent et qu’il prendrait le temps de se décider.

L’ADL a fait savoir dans un communiqué qu’elle avait appris l’intention de la donation lorsqu’elle avait été annoncée sur la chaîne de PewDiePie mais qu’elle n’avait pas été personnellement en communication avec la célébrité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...