Plus de 200 soldats touchés par une mystérieuse maladie cutanée sur une base du sud
Rechercher

Plus de 200 soldats touchés par une mystérieuse maladie cutanée sur une base du sud

Une équipe médicale militaire a atterri sur la base de Shifazon dans le Néguev pour examiner les causes de ces éruptions et lésions cutanées

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Deux médecins militaires israéliens réalisent une "chirurgie" pendant un exercice d'hôpital de campagne à Beit Naballah, dans le centre d'Israël, le 9 décembre 2013. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)
Deux médecins militaires israéliens réalisent une "chirurgie" pendant un exercice d'hôpital de campagne à Beit Naballah, dans le centre d'Israël, le 9 décembre 2013. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)

Plus de 200 soldats ont contracté une maladie de peau encore non identifiée sur une base du sud d’Israël cette semaine, a annoncé l’armée.

Mardi, les soldats de la base de Shizafon, dans le désert du Néguev, ont été saisis d’éruptions cutanées et des lésions sont apparues sur leurs corps, a indiqué l’armée.

La source de cette maladie cutanée doit être encore déterminée, ont indiqué les militaires, mais des examens sont en cours dans les laboratoires du Centre médical Sheba de Ramat Gan.

Afin de soigner les militaires et d’enquêter sur cet incident, une équipe médicale spéciale a atterri à Shizafon, a dit l’armée.

Environ 65 soldats ont été renvoyés chez eux mardi pour se rétablir.

Les militaires ont souligné que, même si un grand nombre de soldats ont été affectés par cette maladie de peau, ils ne sont considérés que comme légèrement touchés.

La base de Shizafon est en premier lieu utilisée pour former les soldats des unités de blindés. Elle accueille des centaines de militaires.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...