Rechercher

Pour 1 197 ex-responsables de l’armée de l’Air, la démocratie est en danger

"L'État d'Israël (...) ne pourra pas exister comme le prévoit la déclaration d'Indépendance, s'il renonce à son identité de démocratie libérale," ont écrit d'anciens hauts gradés

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Illustration : Trois pilotes devant un avion de chasse F-16 alors qu'il décolle du 117e escadron de l'armée de l'Air israélienne, qui a été fermé le 30 septembre 2020. (Crédit : Armée israélienne)
Illustration : Trois pilotes devant un avion de chasse F-16 alors qu'il décolle du 117e escadron de l'armée de l'Air israélienne, qui a été fermé le 30 septembre 2020. (Crédit : Armée israélienne)

Plus de 1 100 anciens hauts gradés de l’armée de l’Air israélienne ont publié une lettre lundi à l’intention de la présidente de la Cour suprême israélienne, Esther Hayut, et d’autres hauts responsables juridiques, mettant en garde contre le futur gouvernement du bloc de Benjamin Netanyahu.

« Nous étions tous prêts à sacrifier nos vies pour le pays tout au long de nos années en tant que pilotes de chasse. Même après avoir servi dans l’armée de l’Air, nous avons continué à participer à la construction de l’État au mieux de nos capacités », ont écrit les 1 197 anciens responsables dans la missive.

« Nous venons de toutes les strates de la société et du spectre politique. Mais ce que nous avons tous en commun aujourd’hui, c’est la crainte que l’État démocratique d’Israël ne soit en danger », ont-ils écrit.

« Vous êtes le dernier rempart et il en va de votre responsabilité d’arrêter le processus de destruction de la démocratie », ont-ils écrit à Hayut, à la Procureure générale, Gali Baharav-Miara, au conseiller juridique de la Knesset, Sagit Afik, ainsi qu’au reste de l’ensemble du système judiciaire israélien.

« L’État d’Israël, qui a été créé en tant qu’État juif et démocratique, ne pourra pas exister comme le prévoit la déclaration d’Indépendance, s’il renonce à son identité de démocratie libérale », ont-ils ajouté.

Parmi les signataires figuraient l’ancien chef d’état-major de Tsahal Dan Haloutz, les anciens chefs de l’armée de l’Air Avihu Ben-Nun et Eitan Ben Eliyahu, ainsi qu’Amos Yadlin, qui a été chef du renseignement militaire.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.