Pourquoi Blinken refuse de mettre fin aux pourparlers nucléaires avec l’Iran
Rechercher

Pourquoi Blinken refuse de mettre fin aux pourparlers nucléaires avec l’Iran

Aux républicains qui dénoncent le soutien de l'Iran au Hamas, Blinken répond qu'il est d'autant plus important d'empêcher qu'il obtienne l'arme nucléaire

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken au département d'État à Washington, le 5 avril 2021. (Al Drago / Pool via AP)
Le secrétaire d'État américain Antony Blinken au département d'État à Washington, le 5 avril 2021. (Al Drago / Pool via AP)

NEW YORK – Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a rejeté jeudi les appels des républicains, qui réclament que l’administration Biden interrompe les pourparlers de Vienne sur le retour à l’accord nucléaire iranien, en raison du financement par Téhéran des roquettes du Hamas.

« Je n’ai rien à ajouter sur l’implication ou non de l’Iran dans ce qui se passe [à Gaza]… Mais dans la mesure où il s’agit de l’une des activités malveillantes dans lesquelles l’Iran peut ou non s’être engagé … cela ne fait que souligner à quel point il est important que nous fassions tout ce que nous pouvons pour nous assurer que l’Iran ne se procure jamais d’arme nucléaire », a déclaré Blinken, plaidant en faveur des négociations indirectes en cours avec Téhéran pour mettre les deux parties en conformité avec le Plan d’action global conjoint.

« Un Iran avec une arme nucléaire ou la capacité d’en avoir une à très court terme est un Iran qui est encore plus susceptible d’agir en toute impunité en ce qui concerne ces autres actions », a-t-il déclaré, faisant référence à l’activité malveillante de l’Iran dans le pays et au Moyen Orient.

« Les pourparlers sont donc en cours à Vienne afin de revenir au respect mutuel du JCPOA, et ceux-ci se poursuivront », a ajouté Blinken.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...