Pouvoir vendre du cannabis médical, bientôt possible en Israël ?
Rechercher

Pouvoir vendre du cannabis médical, bientôt possible en Israël ?

Super-Pharm est en négociations avec le ministère de la Santé pour coordonner la vente de marijuana prescrite sur ordonnance

Un plant de cannabis a été apporté à la Knesset en 2009 pour la Commission de l'emploi, de la protection sociale et de la santé, qui s'occupait de la question de la marijuana médicale. (Kobi Gideon/Flash 90)
Un plant de cannabis a été apporté à la Knesset en 2009 pour la Commission de l'emploi, de la protection sociale et de la santé, qui s'occupait de la question de la marijuana médicale. (Kobi Gideon/Flash 90)

La plus grande chaîne de pharmacies israélienne travaille aux côtés du gouvernement pour mettre en oeuvre une réforme qui permettrait d’améliorer la disponibilité de la marijuana à des fins thérapeutiques.

Super-Pharm est en négociations, ces dernières semaines, avec le ministère de la Santé pour coordonner la vente de cannabis dans certaines de ses enseignes aux clients dotés d’une prescription, a rapporté Haaretz.

Tandis que la marijuana à usage médical est légale en Israël depuis le début des années 1990, elle n’était auparavant vendue que dans des dispensaires spécialisés. L’année dernière, le ministère de la Santé avait annoncé qu’il avait l’intention de rendre la marijuana disponible sur ordonnance dans les pharmacies.

Aucune date n’est pour le moment connue concernant la vente de marijuana dans les enseignes Super-Pharm.

“Super-Pharm observe de manière stricte les règlements du ministère de la Santé et participe aux réformes qui améliorent la vie des patients israéliens”, a fait savoir la chaîne dans un communiqué.

« Nous étudions actuellement tous les aspects et les conséquences sur la question avec l’intention de participer plus tard à cette initiative ».

Un ancien président de la Société Pharmaceutique d’Israël a indiqué que le groupe soutient la vente de la marijuana à but thérapeutique dans les pharmacies.

“Nous pensons que c’est le bon endroit pour délivrer la substance, comme c’est le cas pour toute autre drogue narcotique”, dit Miki Ofer. « Et économiquement, nous pensons que cela sera une source de profit raisonnable pour les pharmacies. »

Environ 27 000 Israéliens utilisent la marijuana à des fins thérapeutiques, selon Haaretz.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...