Problème de genre dans l’équipe de football féminin de l’Iran ?
Rechercher

Problème de genre dans l’équipe de football féminin de l’Iran ?

Huit joueuses de l'équipe nationale, qui jouent en hijab et sont entièrement couvertes, sont en réalité des hommes

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

L'équipe nationale iranienne de football féminin avant un match. Illustration. (Crédit : capture d'écran YouTube/Elm Owen)
L'équipe nationale iranienne de football féminin avant un match. Illustration. (Crédit : capture d'écran YouTube/Elm Owen)

Les fans de football iraniens ont été ébranlés plus tôt cette semaine après que huit membres de l’équipe nationale iranienne de football féminin se sont avérés être des hommes, a signalé le site Web Al-Arabiya.

Mojtabi Sharifi, décrit comme un fonctionnaire entretenant des liens avec la ligue de football iranienne, a déclaré que les footballeurs « ont joué avec l’équipe féminine de l’Iran sans avoir terminé leurs opérations de changement de sexe ».

Il a affirmé que certains des hommes avaient pu avoir toute une carrière en tant que joueuses et qu’ils ont révélé la supercherie juste avant de prendre leur retraite sportive.

On ne sait pas combien de joueuses de l’équipe nationale sont nées hommes ou combien de temps elles ont joué avant que leurs caractéristiques excédentaires ne soient découvertes. Les footballeuses iraniennes sont connues pour jouer en portant des hijab et des tenues qui recouvrent entièrement leurs bras et leurs jambes.

Sharifi a accusé l’organe directeur du football iranien d’être responsable de ce scandale « contraire à l’éthique ».

Le football est l’un des sports les populaires en Iran avec des ligues masculine et féminine bien établies.

Des scandales d’hommes jouant dans les ligues féminines iraniennes ont déjà tourmenté le football iranien dans le passé.

En 2014, le Telegraph avait signalé que des tests de genre obligatoires avaient été imposés après que plusieurs joueurs – dont quatre de l’équipe nationale des femmes – se sont avérés être des hommes qui n’avaient pas encore subi l’opération de changement de sexe.

L’Iran est le leader mondial dans les opérations de changement de sexe qui sont devenues légales dans la République islamique après que le défunt ayatollah Ruhollah Khomeini a décidé en 1979 qu’elles étaient recevables.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...