Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Proche-Orient : Les États-Unis « n’hésiteront pas à agir » si ses intérêts sont visés

Le ministre américain de la Défense Lloyd Austin a mis en garde dimanche toute "organisation" ou "pays" qui seraient tentés "d'élargir" le conflit au Proche-Orient

Le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, au Pentagone, à Washington, le 19 octobre 2023. (Crédit : Cliff Owen/AP)
Le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, au Pentagone, à Washington, le 19 octobre 2023. (Crédit : Cliff Owen/AP)

Le ministre américain de la Défense Lloyd Austin a mis en garde dimanche toute « organisation » ou « pays » qui seraient tentés « d’élargir » le conflit au Proche-Orient, affirmant que les États-Unis n’hésiteraient « pas à agir » si ses intérêts étaient visés.

Quelques heures après que le Pentagone a annoncé le renforcement de son dispositif militaire dans la région face à de « récentes escalades par l’Iran et ses forces affiliées », Austin a martelé sur ABC News à l’adresse de « ceux qui chercheraient à élargir le conflit (…): Notre conseil est ‘ne le faites pas’. Nous préservons notre droit à nous défendre et nous n’hésiterons pas à agir en conséquence. »

« En fait, ce à quoi nous assistons », a insisté le secrétaire à la Défense, « est la perspective d’une escalade significative des attaques contre nos troupes et nos ressortissants dans la région ».

« Pour ces raisons, nous allons faire ce qu’il faut pour nous assurer que nous troupes sont bien positionnées, protégées et que nous avons la capacité de répondre », a encore mis en garde Austin.

Dans un communiqué dans la nuit de samedi à dimanche, le chef du Pentagone avait annoncé le déploiement d’un système de défense antimissile à haute altitude (THAAD) ainsi que plusieurs batteries de missiles sol-air Patriot « dans la région ».

Système de défense antimissile américain Patriot déployé en Israël en réponse à une série d’attaques de missiles Scud par l’Irak pendant la Première Guerre du Golfe de 1991. (Noam Wind / Archives du ministère de la Défense)

En outre, des forces militaires « supplémentaires » vont être placées en état de « pré-déploiement », afin « d’augmenter leur préparation et leur capacité à répondre aussi vite que nécessaire ».

Il s’agit, selon Austin, de « renforcer » la « [capacité de] dissuasion régionale » et de « contribuer à la défense d’Israël ».

Le Pentagone n’avait pas précisé dans son communiqué combien de militaires américains seraient déployés en plus des soldats déjà présents au Proche et au Moyen-Orient, notamment en Irak où des troupes américaines ont été récemment la cible d’attaques.

Dimanche, au micro d’ABC News, le ministre a encore mis en garde « toute organisation ou tout pays qui chercheraient à élargir le conflit et à tirer avantage de cette situation extrêmement fâcheuse », mais il n’a pas cité l’Iran ni le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah  qu’Israël a accusé dimanche « d’entraîner le Liban dans la guerre ».

Austin avait indiqué samedi soir dans son communiqué que toutes ces mesures militaires avaient été décidées après des « discussions précises » avec le président Joe Biden, qui s’est rendu en Israël mercredi.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.