Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

Querelle entre Ocasio-Cortez et Steve King sur une offre de visite à Auschwitz

La députée démocrate a suscité l'indignation à droite pour avoir qualifié les centres de détention pour migrants de "camps de concentration"

La représentante démocrate de New York Alexandria Ocasio-Cortez pendant une réunion du National Action Network à New York, le 5 avril 2019. (Crédit : Don Emmert/AFP)
La représentante démocrate de New York Alexandria Ocasio-Cortez pendant une réunion du National Action Network à New York, le 5 avril 2019. (Crédit : Don Emmert/AFP)

JTA — La représentante américaine de New-York, Alexandria Ocasio-Cortez, a rejeté dimanche l’initiative d’un député qui lui recommandait de se rendre à Auschwitz avec un survivant de la Shoah né en Pologne.

Edward Mosberg, 93 ans, s’était tourné vers la jeune législatrice démocrate vendredi, l’invitant à l’accompagner dans le camp de concentration nazi pour en apprendre davantage sur l’histoire de la Shoah.

Il y a une semaine, Ocasio-Cortez a lancé un débat animé dans les médias au sujet de son utilisation du terme « camps de concentration », largement associé à l’Allemagne nazie, pour décrire les centres de détention pour migrants aux Etats-Unis.

Samedi, Steve King, député républicain de l’Iowa, a vivement recommandé à Ocasio-Cortez d’accepter l’invitation de Mosberg.

Dans sa réponse, elle a interpellé King, démis de ses fonctions dans deux commissions de la Chambre après s’être interrogé en public sur la raison pour laquelle le terme « suprématiste blanc » était devenu offensant.

« La dernière fois que vous avez effectué ce voyage, il est apparu que vous avez rencontré des groupes néo-nazis autrichiens pour parler boutique. Je vais donc être dans l’obligation de décliner votre invitation. Mais merci d’avoir révélé combien l’extrême-droite manipule de manière transparente ce type de moments par pur profit politique », a écrit Ocasio-Cortez sur Twitter.

Pour sa part, au cours du week-end, le New York Times a publié une annonce en pleine page dont le titre était « Alexandria Ocasio-Cortez, cessez de profaner la Shoah ».

L’annonce, parrainée par le rabbin Shmuley Boteach et son Values Network, présentait une photo de prisonniers dans les camps de concentration et un cliché de la législatrice, avec la légende : « Six millions de Juifs ont été assassinés dans les camps de concentration de l’Allemagne nazie. En comparant les Etats-Unis au Troisième reich, Alexandria Ocasio-Cortez déshonore leur mémoire, notre pays et elle-même ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.