Israël en guerre - Jour 259

Rechercher

Raanana Meridor, matriarche d’une influente famille de droite, meurt à 100 ans

La mère de Dan Meridor, politicien du Likud, née à Vienne en 1923, est devenue une activiste du Betar ; sa progéniture a atteint des positions d'autorité dans le nouvel État juif

Raanana Meridor, sur une photo non datée. (Crédit : Famille Meridor)
Raanana Meridor, sur une photo non datée. (Crédit : Famille Meridor)

Raanana Meridor, ancienne professeure agrégée de grec et d’études classiques à l’Université hébraïque, est décédée jeudi à l’âge de 100 ans.

Née en 1923 à Vienne, Raanana Meridor a immigré avec sa famille en Palestine mandataire en 1935. Elle a ensuite rejoint le Betar, où elle a rencontré celui qui deviendra son époux, Eliyahu Meridor. Ils se sont mariés en 1943.

Eliyahu Meridor a été arrêté à plusieurs reprises par les Britanniques pour ses activités clandestines au sein du Betar, mais il a été libéré avant la guerre d’indépendance de 1948 et a pu participer aux combats en tant que soldat. Il s’est ensuite lancé dans la politique et a été membre de la Knesset de 1959 jusqu’à sa mort prématurée en 1966.

Raanana Meridor a vécu presque toute sa vie dans le quartier de Rehavia à Jérusalem, où elle a fréquenté le collège et le lycée après l’arrivée de sa famille d’Europe.

Elle a poursuivi une carrière universitaire et a été reconnue comme l’une des sommités dans son domaine en Israël, laissant son empreinte sur plusieurs générations de spécialistes des lettres classiques à l’Université hébraïque. Elle y a enseigné pendant 40 ans, avant de prendre sa retraite au début des années 1990. L’un de ses manuels sur le grec classique est devenu un ouvrage de référence.

La famille Meridor a toujours occupé des positions influentes dans la société israélienne.

Le fils de Raanana, Dan Meridor, aujourd’hui retiré de la vie politique, a été pendant de nombreuses années député du Likud ; il a également tenu le poste de ministre des Renseignements et de vice-premier ministre. Son frère Sallai Meridor a été président de l’Agence juive pour Israël et de l’Organisation sioniste mondiale, il a été ambassadeur d’Israël aux États-Unis de 2005 à 2009.

Elle a également deux filles : Hagit Horvitz, pédiatre respectée qui a dirigé le service pédiatrique de l’hôpital Bikur Holim, et Avital Darmon, biologiste qui a beaucoup travaillé dans le domaine de l’éducation.

Elle laisse derrière elle ses quatre enfants, 15 petits-enfants et au moins 21 arrière-petits-enfants.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.