Israël en guerre - Jour 193

Rechercher

Rami Levy cherche à s’associer à une chaîne internationale de supermarchés

La chaîne de supermarchés discount a déclaré être en pourparlers avec des détaillants internationaux, dont les groupes français Auchan et Casino et le groupe néerlandais SPAR

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Illustration : Des gens faisant leurs courses dans un supermarché Rami Levy, à Jérusalem, le 3 février 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Illustration : Des gens faisant leurs courses dans un supermarché Rami Levy, à Jérusalem, le 3 février 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Rami Levy Hashikma Marketing, l’une des plus grandes chaînes de supermarchés d’Israël, a annoncé mardi qu’elle cherchait à s’associer à une chaîne internationale de supermarchés, probablement le groupe français Auchan.

La chaîne de supermarchés discount a déclaré qu’elle envisageait de coopérer avec des chaînes de distribution internationales, parmi lesquelles Auchan, le détaillant alimentaire français Casino et chaîne internationale de supermarchés SPAR, détenue par des Néerlandais. Rami Levy a fait cette déclaration à la Bourse de Tel Aviv à la suite d’informations parues dans la presse israélienne cette semaine selon lesquelles la chaîne de supermarchés est en pourparlers pour faire venir Auchan en Israël et pour vendre les produits de la marque de la chaîne française.

Cette annonce intervient alors que les plus grandes chaînes de supermarchés israéliennes sont confrontées à une concurrence accrue avec l’arrivée de la chaîne française de supermarchés Carrefour et de 7-Eleven en Israël.

En mai, Carrefour a ouvert ses 50 premières succursales dans tout le pays, moyennant un investissement de 250 millions de shekels, afin de stimuler la concurrence tant souhaitée sur le marché israélien de la vente au détail de produits alimentaires, trop concentré, et de contribuer à faire baisser le coût de la vie. L’année dernière, la société israélienne Electra Consumer Products a signé un accord de franchise avec la chaîne de supermarchés française pour ouvrir un total de 150 succursales en convertissant ses succursales locales du supermarché Yeinot Bitan en magasins Carrefour.

Shufersal, la plus grande chaîne de supermarchés du pays, a conclu en décembre un accord pour créer une chaîne de magasins en Israël pour SPAR et vendre les produits de sa marque privée exclusivement dans ses propres magasins.

Rami Levy n’a pas fourni d’autres détails sur les projets d’introduction de produits internationaux de marque privée en Israël, mais selon la presse israélienne, la chaîne de supermarchés est en pourparlers avec Auchan, ce qui pourrait conduire à un accord de franchise ou à la création d’une société commune dans laquelle Rami Levy détiendrait une participation minoritaire.

Rami Levy exploite déjà 52 succursales – dont trois franchises – à travers le pays et gère un centre logistique de 30 000 mètres carrés dans la ville de Modiin. Le groupe emploie environ 8 000 personnes et génère un revenu annuel d’environ 6 milliards de shekels.

Le groupe de distribution Auchan possède 2 100 points de vente dans 13 pays, principalement en Europe, notamment en France, en Roumanie, en Espagne, en Hongrie et en Pologne, ainsi qu’en Afrique. La chaîne emploie plus de 160 000 personnes dans les hypermarchés, les supermarchés et les commerces de proximité, et a généré un chiffre d’affaires de 32,9 milliards d’euros en 2022. En mai, Auchan a annoncé son expansion en Afrique en s’associant à une entreprise locale en Algérie, qui sera le 14e pays d’Auchan dans le monde et son troisième en Afrique, après le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

Le distributeur alimentaire français Casino, créé il y a près de 125 ans, exploite plus de 12 000 magasins en France et en Amérique latine. Le groupe de supermarchés emploie 208 000 personnes et réalise un chiffre d’affaires net consolidé de 33,6 milliards d’euros.

Ces derniers efforts pour attirer des chaînes de distribution mondiales en Israël interviennent alors que les consommateurs israéliens sont confrontés à une vague de hausses des prix des denrées alimentaires ces dernières semaines, ce qui accroît la pression sur le gouvernement pour qu’il prenne des mesures visant à réduire le coût de la vie, tandis que les responsables politiques continuent d’essayer de maîtriser l’inflation croissante.

Les prix des denrées alimentaires en Israël ont augmenté de 50 % au cours des vingt dernières années et sont de 25 % à 80 % supérieurs à la moyenne de l’OCDE, les produits laitiers, les boissons non alcoolisées et les produits à base de céréales étant particulièrement chers (selon les données de 2017, d’après l’OCDE). Certains secteurs de l’économie locale souffrent d’une concentration excessive, et dans le secteur de la vente au détail de produits alimentaires, les trois principales chaînes de supermarchés représentent plus de la moitié du marché israélien, ce qui limite la concurrence et exerce une pression à la hausse sur les prix.

Parallèlement, les droits de douane à l’importation, les goulots d’étranglement réglementaires, les coûts de la taxe sur la valeur ajoutée et les restrictions en matière de casheroute ont rendu le marché israélien moins attrayant pour les chaînes internationales de vente au détail.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a vanté l’adoption récente par Israël des normes réglementaires de l’UE, ce qui signifie que les produits n’auront pas à être de nouveau approuvés en Israël, comme l’une des mesures facilitant le lancement de la chaîne Carrefour dans le pays.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.