Rechercher

Ramle : Arrestation d’un homme présumé coupable d’avoir violé sa belle-fille

Selon la police, les viols se produisaient en fonction du cycle menstruel de l'adolescente afin de provoquer une grossesse, et ce avec le consentement de sa mère

Illustration : Le poste de police de Ramle sur une photo non datée publiée par la police israélienne le 3 juillet 2022. (Crédit: Police israélienne)
Illustration : Le poste de police de Ramle sur une photo non datée publiée par la police israélienne le 3 juillet 2022. (Crédit: Police israélienne)

Un homme âgé d’une quarantaine d’années de la ville de Ramle a été arrêté pour avoir prétendument violé à plusieurs reprises sa jeune belle-fille avec l’approbation de la mère de celle-ci, a fait savoir la police dimanche.

La femme, également âgée d’une quarantaine d’années, a également été arrêtée pour ces abus sexuels présumés, qui se seraient produits sur une période de plusieurs années dans le but d’obtenir un logement public.

Selon la police, le couple a suivi le cycle menstruel de la jeune fille de 13 ans dans le but de provoquer une grossesse.

La police a déclaré avoir ouvert une enquête après avoir reçu un signalement des services sociaux. Selon le site d’information Walla, l’affaire est parvenue aux services sociaux par l’intermédiaire du conseiller scolaire de la jeune fille, après que celle-ci a raconté à ses amis qu’elle avait été violée et qu’ils l’ont persuadée d’en informer le conseiller.

Walla a déclaré que l’état mental de la jeune fille était « grave » et qu’elle était désormais hospitalisée dans un établissement psychiatrique.

La police a déclaré que son enquête avait révélé que le beau-père de la jeune fille avait violé sa belle-fille au cours des dernières années, « avec l’approbation de la mère, qui savait ce qui se passait et acceptait que ces délits soient commis sur sa fille ».

Selon la police, le couple souhaitait que la jeune fille tombe enceinte « afin qu’elle « reçoive » un appartement des autorités. »

Walla a déclaré que le couple n’avait pas d’enfants ensemble, mais que la mère de la jeune fille avait deux autres filles, qui n’auraient pas été maltraitées par le beau-père.

Le couple a été arrêté la semaine dernière, et est maintenu en détention en attendant leurs audiences cette semaine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...