Réactions de pays après le tir de roquette par le Hamas sur le centre d’Israël
Rechercher

Réactions de pays après le tir de roquette par le Hamas sur le centre d’Israël

Plusieurs pays se sont fait l'écho de l'envoyé spécial de Trump pour le processus de paix au Moyen orient et "affirmé le droit d'Israël à se défendre"

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Une habitation de la ville de Mishmeret, dans le centre d'Israël, qui a été détruite dans une attaque à la roquette depuis la bande de Gaza, le 25 mars 2019 (Crédit : police israélienne)
Une habitation de la ville de Mishmeret, dans le centre d'Israël, qui a été détruite dans une attaque à la roquette depuis la bande de Gaza, le 25 mars 2019 (Crédit : police israélienne)

La communauté internationale a condamné lundi le tir de roquette du Hamas qui a touché une maison du centre d’Israël, et exprimé ses craintes d’une escalade.

« Une fois de plus, une attaque contre Israël depuis Gaza. Une fois de plus, une roquette lancée sur une zone métropolitaine d’Israël, qui a causé l’effondrement d’une maison et fait 6 blessés », a tweeté l’envoyé spécial du président américain pour le processus de paix au Moyen orient. « Nous condamnons cette violence et affirmons le droit d’Israël à se défendre. »

L’attaque a fait 7 blessés, dont 3 enfants.

L’envoyé des Nations unies pour la paix au Moyen Orient Nickolay Mladenov a condamné le tir de roquette qu’il a jugé comme « un incident extrêmement grave » et « absolument inacceptable ».

Dans un tweet, Mladenov a déclaré que les Nations unies travaillaient avec Israël, les Palestiniens et l’Egypte à une désescalade.

L’ambassadeur de l’Union européenne basé à Ramat Gan, Emanuele Giaufret, a déclaré qu’il suivait les événements « avec une grande préoccupation » après qu’une habitation a été détruite au moshav Mishmeret par une roquette lancée depuis Gaza. « Je souhaite une prompte guérison aux blessés. Viser des civils de manière indiscriminée est inacceptable », a-t-il tweeté.

Un porte-parole du président tchèque Milos Zeman a également exprimé sur Twitter sa « solidarité » avec Israël après le tir de roquette.

« Israël a le droit d’avoir une réponse vigoureuse », a écrit Jiří Ovčáček.

L’ambassade espagnole à Tel Aviv a « fermement condamné » les tirs de roquettes vers Israël et exhorté « les factions palestiniennes à Gaza » à cesser ces « actes hostiles » dirigés contre la population civile israélienne.

« L’Espagne reconnait le droit légitime d’Israël à se défendre et demande à Israël de répondre avec retenue », indique un tweet du compte Twitter officiel de l’ambassade.

La semaine dernière, l‘Espagne était le seul pays européen à voter en faveur d’une motion du Conseil des Nations unies accusant Israël de crimes contre l’humanité durant les émeutes frontalières à Gaza.

Le seul vote « oui » de l’Espagne était « honteux » et encourageait le terrorisme », avait déclaré lundi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères lundi.

L’ambassadeur américain en Israël David Friedman s’est dit « scandalisé » par ces nouvelles et s’est fait l’écho d’Israël en imputant au Hamas la responsabilité de l’attaque.

« Scandalisé d’entendre une autre attaque de roquette du Hamas dirigée contre des civils israéliens. Sept personnes ont été blessées, dont un enfant de 3 ans et un enfant de 6 mois. Nous condamnons cet acte de violence et espérons une prompte guérison pour les blessés. »

L’ambassadrice d’Allemagne s’est également exprimée sur cette attaque.

« Le gouvernement allemand condamne fermement l’attaques de roquettes contre la communauté de Mishmeret dans la région de Sharon, au cours de laquelle plusieurs personnes, dont deux bambins, ont été blessés, a écrit l’ambassadrice allemande Susan Wasum-Rainer dans un tweet en hébreu. « Nous leur souhaitons une prompte guérison.

L’ambassadrice française Helene Le Gal a retweeté un communiqué du ministère des Affaires étrangères français.

« La France condamne avec la plus grande fermeté les tirs de roquettes qui ont délibérément visé des zones habitées du territoire israélien depuis Gaza ce matin et fait plusieurs blessés dans la localité de Mishmeret. Nous exprimons notre solidarité avec les victimes et rappelons notre attachement indéfectible à la sécurité d’Israël », peut-on lire dans le communiqué du Quai d’Orsay.

L’ambassadeur britannique en Israël David Quarrey s’est associé aux condamnations, soulignant que les victimes sont des ressortissants britanniques.

Les Etats-Unis « reconnaissent le droit absolu d’Israël à se défendre », a déclaré lundi soir le président américain Donald Trump aux côtés du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à la Maison Blanche.

M. Trump a qualifié d' »attaque méprisable » le tir d’une roquette en provenance de la bande de Gaza qui a fait sept blessés près de Tel-Aviv dans la nuit de dimanche à lundi.

L’armée israélienne a lancé en représailles des frappes dans la bande de Gaza.

L’Union européenne a condamné le tir de roquette depuis Gaza de ce matin, qui a détruit une maison et fait sept blessés, et appelé à une riposte calme de la part d’Israël.

« Sept Israéliens, dont deux enfants, ont été blessés ce matin quand une roquette lancée depuis Gaza a touché leur maison dans la communauté israélienne de Mishmeret, au nord-est de Tel Aviv », a déclaré un porte-parole de l’UE dans un communiqué. « Nous souhaitons une prompte guérison aux blessés. Les attaques de roquette depuis Gaza et toute autre forme d’action ou de provocation violentes de la part des militants [terroristes] palestiniens à Gaza doit cesser immédiatement. L’Union européenne réaffirme son engagement envers la sécurité d’Israël. »

« Dans le cadre de la réaction d’Israël, la priorité pour tous doit être la désescalade et la retenue maximum, afin de rétablir le calme et de protéger les vies des civils israéliens et palestiniens. L’UE réaffirme son soutien aux efforts mis en oeuvre par l’Egypte et les Nations unies pour réduire les tensions et améliorer la situation du peuple de Gaza. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...